Version imprimable de cet article Version imprimable | |

2ème tour de l’élection Présidentielle : La candidate Djénéba Ndiaye rejoint le camp de IBK

vendredi 3 août 2018

Mme Kanté Djénéba Ndiaye dite Djébou, présidente du mouvement des migrants pour la reconstruction du Mali (Mali DIO TON) et candidate à l’élection présidentielle, a déclaré le vendredi 3 août 2018 qu’à partir de cet instant, qu’elle se rallie pour le second tour de l’élection présidentielle au Président sortant Ibrahim Boubacar Keita. La déclaration a été faite lors d’un point de presse animée par la candidate qui a obtenu 11 609 voix, soit 0, 36%.

« Mon slogan était que, ‘’Boua ka Bla, Mah Ka Taa’’. Si aujourd’hui Boua est en tête, je me rallie désormais à Boua pour le second tour de l’élection présidentielle pour le bonheur du Mali », a déclaré Djénéba Ndiaye.

Mme Kanté Djénéba Ndiaye dite Djébou, candidate indépendante au 1er tour à l’élection du 29 juillet 2018, après avoir indiqué que sa campagne pour la présidentielle se tend vers la fin, a estimé que le Mali est un grand pays. « Certains avaient pensées que les élections ne vont pas se tenir dans notre pays. Cela a été fait dans la plus grande transparence, la paix et la sécurité. Je salue le gouvernement du Mali pour l’organisation et le bon déroulement du scrutin. Et plus particulièrement à Kidal, où on n’avait pensé que les élections ne pouvaient pas se tenir. J’ai été la première femme à faire la campagne au 1er tour à Kidal », a-t-elle déclaré. Avant d’ajouter qu’elle n’avait pas de délégués dans aucun bureau de vote. Selon elle, ceux ou celles qui ont voté pour elle, l’on fait pour le changement et pour son programme. Aussi elle a salué et remercié tous les citoyens qui lui ont donné leur voix. Précisément, Djénéba Ndiaye a indiqué qu’à Kidal, elle a eu 334 voix à Kidal, à Borgo, 211 voix et à Bandiagara 383 voix.

Djénébou Ndiaye n’a pas manqué dans sa déclaration de lancer un appel à tous les maliennes et maliens et à l’endroit des autres candidats d’accepter les résultats et de soutenir les deux autres candidats qui sont au second tour. En disant que cela peut sauver notre démocratie et donner une bonne image à notre pays. La candidate estime que l’avenir du Mali est avec IBK. Elle dira qu’en se ralliant a IBK, qu’ils vont réunir leurs efforts pour donner un nouveau visage à notre pays. Avant de souhaiter que la paix et la stabilité reviennent dans notre chère patrie.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Vœux de nouvel AN 2019/ Aliou DIALLO, Président d’honneur de l’ADP-Maliba « Mettre le Mali au-dessus de tout »

« …Les réformes territoriales, administratives et politiques seront au cœur de l’agenda politique national. Si ces changements dans le fonctionnement, l’organisation et l’administration de l’état sont le seul fait de l’actuelle majorité au pouvoir, cela

EDUCATION SEXUELLE AU MALI : « Le… FARE condamne la méthode… du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible… »

« Le parti FARE condamne la méthode d’approche du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible que celui-ci », indique un Communiqué du Parti FARE. Le parti FARE est vivement préoccupé par la tension sociale provoquée par le projet de manuel d’éducation

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de