Version imprimable de cet article Version imprimable | |

2ème session ordinaire du conseil du District de Bamako : « L’avenir de la ville passera par l’opérationnalisation de Bamako Horizon 2030 »

samedi 8 juillet 2017

La mairie du District de Bamako a abrité le mercredi 5 juillet 2017, dans sa salle de délibération, la 2ème session ordinaire du Conseil du District du 5 au 14 juillet 2017.

L’ouverture de cette rencontre a été présidée par Adama Sangaré, Maire du district de Bamako. C’était en présence de ses conseillers.

Il s’agissait au cours de cette session d’évaluer les missions de la Mairie pour rendre compte de profondes contraintes sur l’évolution vers des résultats tangibles.

Adama Sangaré, Maire du district, a fait savoir que dans le cadre de la coopération décentralisée, avec l’expertise des villes d’Angers et de Lyon, la Mairie a su orienter l’ossature du développement harmonieux de la ville en sortant des sentiers battus. Il a indiqué que ce qui est à la base de la conception de : Bamako Horizon 2030 (BH), « croissance et développement, imaginer des stratégies urbaines pour un avenir maitrisé et partagé ».

Il dira que ce projet BH 2030 englobe cinq (5) thématiques qui doivent concourir au développement de notre cité. Il s’agit de l’Assainissement, de l’Aménagement, de la mobilité urbaine, de l’amélioration des Ressources et de la gestion du foncier.

« L’avenir de Bamako passera par l’opérationnalisation de Bamako Horizon 2030 », a indiqué le Maire du District de Bamako. Selon lui, en témoigne l’éclairage public intelligent que le District avait proposé lors du sommet Afrique-France, et l’embellissement de l’économie d’énergie et l’amélioration en conséquence des finances locales.

Au titre des finances, M. Sangaré a rassuré que les services techniques compétents feront le point de la réalisation des recettes au titre du 1er semestre de l’exercice budgétaire en cours. Ce point d’après lui est d’autant plus important car, « il permettra aux maires de se situer le sur chemin parcouru dans le sens de la réalisation de nos objectifs budgétaires ».

Il a conclu son intervention en faisant savoir que pour éviter les risques d’inondation, des travaux de curages des caniveaux seront exécutés par la Direction des services urbains de voiries et d’assainissement, la cellule technique d’appui aux communes et la société, Ozone Mali.

Bintou COULIBALY (stagiaire)

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en