Version imprimable de cet article Version imprimable | |

2ème rencontre statuaire du Comité National Aviseur : Des activités phares enregistrées

lundi 29 avril 2019

Le vendredi 12 avril 2019, s’est tenue à la Maison du partenariat, la 2ème rencontre statuaire du Comité National Aviseur (CNA). C’était sur le thème : « notre engagement en faveur du développement local inclusif et régional ».

L’ouverture de la rencontre a été présidée par Mme Nanamoye Haidara, conseiller technique au ministère de l’administration territoriale et de la décentralisation. Elle s’est déroulée en présence de Boniface Coulibaly, coordinateur région Afrique du programme PMI-DEL, en tant que représentant de la fédération Canadienne des municipalités, de Youssouf Diakité, directeur exécutif de l’association des municipalités du Mali (AMM), de Sorry Ibrahim Diarra, directeur du centre de développement économique local (CDEL-AMM).

Il s’agissait de présenter le bilan des activités réalisées en 2018, de présenter les nouvelles activités pour l’année 2019 et 2020 à l’ensemble des acteurs nationaux, membres du comité national Aviseur.

Youssouf Diakité, directeur exécutif de l’association des municipalités du Mali (AMM), a souligné que cette réunion se situe dans le cadre de la mise en œuvre d’un programme initié depuis quelques années en partenariat avec la fédération Canadienne des municipalités. Il a ajouté que c’est un programme assez novateur qui implique de nombreux acteurs avec des partenaires clés comme l’assemblée régionale et l’ADER de Sikasso.

Il a indiqué qu’il intervient suite à un programme qui a eu lieu de 2010 à 2015 (PMDE). Selon lui, tous ces programmes s’inscrivent dans le cadre de la promotion du développement économique local avec différentes variantes en prenant notamment, en compte la dimension genre, les femmes et les jeunes. Mais, également, ils ont une composante transfrontalière qui fait que c’est un programme à cheval et implique trois pays que sont : l’association des municipalités du Burkina Faso, l’Union des villes et des communes de Côte d’Ivoire et l’association des municipalités du Mali.

Le directeur exécutif a indiqué que c’est la première fois qu’ils ont travaillé avec les régions. Avant d’ajouter que beaucoup d’activités ont été menées depuis la mise en œuvre de ce programme, avec des missions communes, avec l’assemblée régionale de Sikasso au Canada, également au Burkina Faso et en Côte d’Ivoire.

Mme Nanamoye Haidara, conseiller technique au ministère de l’administration territoriale et de la décentralisation, s’est réjouit de la tenue de cette rencontre, car elle prend en compte la dimension genre dans le développement local inclusif et régional. Elle a félicité l’AMM pour son effort dans la mise en œuvre de ce projet et l’association Canadienne pour son appui constant. Avant de rassurer de l’accompagnement de son département.

De son côté, Sorry Ibrahim Diarra a fait le point des activités phares réalisées en 2018-2019. Ce sont : des formations et coaching à l’endroit des services techniques qui sont au niveau des collectivités territoriales pour le développement économique local. Il s’agit du centre du développement économique régional de Sikasso, du centre de développement économique local du couloir transfrontalier économique inclusive (CDEL-CETI). D’après lui ces structures à leur tour vont répliquer ces formations au niveau de leurs collectivités et partager ces nouvelles connaissances avec d’autres collectivités maliennes.

Pour ce qui concerne les activités prévues dans les années à venir, il dira, « nous mettons beaucoup l’accent sur les actions de pérennisation pour consolider d’avantage les acquis sur le terrain ». Pour conclure, il a souligné les difficultés qui sont au niveau de l’engagement et la continuité de l’action après les séances de renforcement de capacité à l’endroit des agents techniques de ces collectivités.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Vœux de nouvel AN 2019/ Aliou DIALLO, Président d’honneur de l’ADP-Maliba « Mettre le Mali au-dessus de tout »

« …Les réformes territoriales, administratives et politiques seront au cœur de l’agenda politique national. Si ces changements dans le fonctionnement, l’organisation et l’administration de l’état sont le seul fait de l’actuelle majorité au pouvoir, cela

EDUCATION SEXUELLE AU MALI : « Le… FARE condamne la méthode… du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible… »

« Le parti FARE condamne la méthode d’approche du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible que celui-ci », indique un Communiqué du Parti FARE. Le parti FARE est vivement préoccupé par la tension sociale provoquée par le projet de manuel d’éducation

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de