Version imprimable de cet article Version imprimable | |

22 septembre 2020 : Un concert gratuit prévu pour chanter « Mon Mali »

samedi 12 septembre 2020

Le mardi 22 septembre 2020, à la place de l’indépendance, un concert gratuit est prévu par le collectif des artistes maliens qui chantent au tour d’un projet « Mon Mali ». Ce jour, 100 artistes (chanteurs, urbains, humoristes, échassiers, danseurs, présentateurs de parures typiques maliennes, vidéastes, écrivains etc.) seront là, à partir de 16 heures pour clamer la paix, la cohésion sociale et pour la stabilité dans le pays. L’information a été donnée le jeudi 10 Septembre 2020, lors d’une conférence de presse.

« Mon Mali », c’est l’intitulé du projet initié par Moctar Diarra, jeune artiste chanteur rappeur et producteur Malien de « Zeus Mobjack.

Ce projet qui regroupe le collectif des artistes Maliens, est à but caritatif regroupant 23 artistes, de tous styles musicaux et âges confondus. Un groupement d’artistes célèbres et talentueux au service de la société et des valeurs sociales communes.

Selon son initiateur, « Mon Mali », est un projet unificateur qui a pour objectif de rappeler aux maliennes et maliens leur amour pour le Mali. Leur rappeler nos cultures et coutumes, le respect des ainées, la franchise, le cousinage à plaisanterie, le travail, la dignité, l’entente sans distinction de race, ni de couleurs. Il dira que, « Mon Mali »qui se veut rassembleur, met en avant les valeurs du Mali et des maliens.

Pour Nampé Sadio, artiste chanteur, membre du collectif des artistes, ce n’est pas seulement de faire la fête, il s’agit de rappeler aux maliens de revenir en arrière, de se donner la main. « L’art va au-delà des chansons. En tant qu’artiste, on a un rôle important à jouer dans la construction de ce pays », a-t-il déclaré. Il a demandé aux maliens de venir rehausser avec eux, les 60 ans d’anniversaire du Mali, pour montrer au monde entier qu’on s’aime.

Nampé Sadio, a invité tous les artistes maliens de tous les genres, de se donner la main pour valoriser la richesse de ce pays. Il a salué l’initiateur du projet qui a une vision claire pour le renouveau du Mali.

« Si on fait confiance à un artiste pour lui confier la gestion de ce pays, on va sortir le pays dans ce trou. La couche qui me semble plus honnête dans le patriotisme, c’est la couche des artistes. Tout le reste c’est politique », a précisé Baba Sala Touré, artistes chanteur. Il a lancé un appel aux artistes de prendre leurs responsabilités en main. Car, ne s‘agit pas seulement d’aller dans les studios et produire la musique, mais de se donner la main.

« Malheureusement, on ne prend pas au sérieux la culture au Mali. On ne demande rien quand il s’agit du Mali. On n’est soucieux de l’avenir du pays. On ne va jamais se lasser pour le Mali », a-t-il laissé entendre, tout en souhaitant bonne chance au projet.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav