Version imprimable de cet article Version imprimable | |

17ème Forum de Bamako : Défis et Enjeux de la croissance Urbaine au centre des débats

jeudi 23 février 2017

Placée sous le haut patronage du Président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta, et présidée par le Premier ministre Modibo Keïta, les travaux de la 17ème édition du Forum de Bamako ont été officiellement lancés le jeudi 23 février 2017, à l’hôtel Radisson blu pour trois jours.

« L’Afrique face à la croissance Urbaine : Les défis et les Enjeux ». Tel est le thème retenu pour la 17ème édition du Forum de Bamako qui se veut un espace de réflexion de haut niveau sur l’avenir du continent. Initiative africaine originale, le Forum est un colloque annuel et international, hors des cadres conventionnels et institutionnels. Dans cette dynamique, il conjugue liberté de parole, convivialité et des débats de haut niveau. C’est un lieu et un temps d’échanges d’idées et de dialogue où se rencontrent chefs d’entreprises, hommes et femmes politiques, décideurs publics, universitaires, experts, représentants de la société civile et des médias, du continent africain et des autres continents.

La 17ème édition du Forum est placée sous le haut patronage du Président de la République du Mali son excellence, monsieur Ibrahim Boubacar Keita. Abdoudallah Coulibaly, président de la fondation forum de Bamako a remercié l’ensemble des membres du gouvernement, pour leur disponibilité et l’agréable collaboration dont ils lui ont gratifié.

Selon Abdoudallah Coulibaly, la 17ème édition du Forum de Bamako invite à se pencher sur le thème : « l’Afrique face aux défis de l’Urbanisation : faire de la ville un levier de prospérité collective et d’harmonie » sociale.

Est-il besoin de démontrer la pertinence et la grande actualité de ce thème quand on sait que la ville attire les ruraux, telle la lumière, les insectes ? En répondant à cette question, pour Abdoudallah Coulibaly, Président de la fondation forum de Bamako, la ville est un symbole et un mythe. Elle suscite tous les espoirs et éveille mille illusions. Aux yeux de l’homme rural, selon Abdoudallah Coulibaly, elle est le pôle d’attraction qui regorge d’infrastructures sanitaires, scolaires et universitaires. Elle est le gros marché et le lieu qui offre plus d’opportunités d’activités génératrices de revenus, le centre des décisions, la vitrine de la modernité et de l’épanouissement, vitrine qui gronde et grouille de sa nombreuse population, le lieu d’où scintillent les lampadaires des routes bitumées et les lustres des usines qui marquent l’industrialisation.

L’Ambassadeur de l’union européenne au Mali, Alain Holleville, dans son discours, a souligné que le Forum de Bamako constitue un espace exceptionnel où se développe l’échange des idées entre voix maliennes, africaines et contributions internationales, et ce, dans une totale interaction. Ces trois jours de discussions, d’échanges, selon Alain Holleville, permettrons d’atteindre l’objectif de ce Forum : identifier des pistes d’actions à suggérer aux décideurs afin de maitriser l’urbanisation des pays africains, d’améliorer la gestion et le fonctionnement des villes, d’accroitre leur contribution à la richesse nationale et de renforcer les liens sociaux et culturels entre les citadins.

Pour la première fois dans l’histoire du Mali, a en croire l’Ambassadeur de l’union européenne au Mali, la croissance de la population mondiale devrait atteindre au moins 66% d’ici à 2050, ce qui représente une augmentation de 2,5 milliards de nouveaux citadins au cours des 35 prochaines années, 90% d’entre eux en Afrique et en Asie.

Lamine Kané

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en