| |

HCDH : Le soi-disant rapport d’évaluation sur le Xinjiang est totalement illégal et invalide

mercredi 7 septembre 2022

Le soi-disant rapport d’évaluation sur le Xinjiang publié par le Bureau du Haut-commissariat des Nations unies aux droits de l’homme (HCDH) a été orchestré par les Etats-Unis et certaines autres forces occidentales, il est totalement illégal et invalide, a déclaré jeudi dernier le porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, Wang Wenbin.

Ce rapport est un amalgame de fausses informations et sert d’outil politique pour servir la stratégie des Etats-Unis et de certains autres pays occidentaux visant à utiliser le Xinjiang pour contenir la Chine, a indiqué M. Wang lors d’un point de presse.

Le Bureau du HCDH a fabriqué ce rapport en se basant sur des complots politiques de certaines forces anti-Chine à l’étranger, ce qui a gravement violé les devoirs du Bureau du HCDH, ainsi que les principes d’universalité, d’objectivité, de non-sélectivité et de non-politisation, a fait remarquer M. Wang, ajoutant que cela prouve encore une fois que le Bureau du HCDH est devenu un « voyou » et un « complice » aux services des Etats-Unis et de l’Occident pour intimider un grand nombre de pays en développement.

Cependant, même ce rapport, qui est illégal et n’a aucune crédibilité, n’ose pas reprendre les fausses informations comme « le génocide », « le travail forcé », « l’oppression religieuse » ou « la stérilisation forcée » au Xinjiang, ce qui montre que les mensonges fabriqués par les Etats-Unis et l’Occident ont échoué.

Personne n’est mieux placé que les populations de tous les groupes ethniques du Xinjiang pour commenter la situation des droits de l’homme dans la région, a indiqué M. Wang. Ces dernières années, le Xinjiang a connu un développement économique durable, la stabilité sociale, l’amélioration continue des conditions de vie du peuple, une prospérité culturelle sans précédent et l’harmonie religieuse, a-t-il poursuivi.

Des personnes de tous les milieux au Xinjiang, dont des minorités ethniques, des personnalités religieuses, des ouvriers migrants et des personnes sorties diplômées des centres de formation professionnelle ont écrit de leur propre gré des lettres au Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l’homme pour décrire la réelle situation au Xinjiang sur la base de leurs propres expériences, a indiqué M. Wang.

Il a ajouté que les amis étrangers qui se sont rendus au Xinjiang estiment que ce qu’ils ont vu de leurs propres yeux est totalement différent de ce que les médias occidentaux rapportent et de ce que les forces anti-Chine décrivent.

Plus de 60 pays ont conjointement envoyé une lettre au Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l’homme pour s’opposer à la publication de ce faux rapport, a souligné M. Wang.

Près de 1.000 organisations non gouvernementales et personnes de tous les milieux au Xinjiang ont envoyé des lettres au Haut-Commissaire des Nations unies aux droits de l’homme pour exprimer leur opposition.

Ces dernières années, près de 100 pays, dont des pays musulmans, ont prononcé des discours publics au Conseil des droits de l’homme des Nations unies et à l’Assemblée générale des Nations unies, ainsi qu’à d’autres occasions pour soutenir la position légitime de la Chine sur les questions liées au Xinjiang et s’opposer aux ingérences dans les affaires intérieures de la Chine, a poursuivi M. Wang.

« C’est le courant dominant de la communauté internationale », a souligné le porte-parole.
Les sinistres manigances politiques des Etats-Unis et de l’Occident visant à perturber le Xinjiang et à contenir la Chine en utilisant les questions liées au Xinjiang sont injustes, impopulaires et vouées à l’échec, a ajouté M. Wang.

(Quotidien du peuple)

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav