Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Yirimadio-Zerni : A 63 ans, il a tenté de violer une fillette de 3 ans

mercredi 7 février 2018

Un homme âgé de 63 ans a tenté de violer une fillette de 3 ans dans les toilettes d’une mosquée à Yirimadio-Zerny ce lundi. Pour échapper à la vindicte populaire, l’homme a été exfiltré et placé en détention par la police du 13e arrondissement.

Originaire de la Guinée, mais résidant à Bamako Yirimadio-Zerny, l’homme répondant au nom de Moussa a été pris la main dans le sac alors qu’il tentait de violer une fillette de trois ans.

Les faits se sont déroulés dans la journée de lundi dans le quartier de Yirimadio- Zerny. Une fillette de 3 ans a poursuivi le nommé Moussa jusque dans la cour de la mosquée. Sur le lieu-dit, le vieux a pris la main de la fillette pour entrer dans les toilettes.

Un jeune élève, tiqué par un tel comportement inhabituel, a décidé d’en savoir davantage. Il a vu le vieil homme déshabiller la petite fille et s’approcher d’elle. Le doute n’était plus permis sur les mauvaises intentions de Moussa. Mais pour ne pas être taxé d’affabulateur, l’élève est monté sur un mur pour filmer la scène avant d’alerter des passants.

Démasqué par la foule, roué de coups, Moussa ne devra son salut qu’à la promptitude des policiers à intervenir. Interrogé par le commissaire adjoint du 13e arrondissement hier mardi, l’homme a reconnu les faits. Selon nos informations le pédophile est le gardien d’une mosquée dans le quartier et récidiviste.

“La pauvre fillette ne peut même pas parler correctement. Le suspect est un assassin et il doit être traduit en justice. La petite fille, était sortie lundi jouer avec les enfants, l’homme fera tout pour la conduire dans la cour de la mosquée, où elle été sauvée par les riverains après que le vieux a tenté de l’agresser sexuellement”, a témoigné une source.

Il va sans dire que les parents doivent redoubler de vigilance pour démasquer à temps les pédophiles qui, apparemment, pullulent aujourd’hui à Bamako et pratiquement dans toutes les grandes villes maliennes.

Par L’Indicateur du Renouveau
Adama Diabaté, stagiaire
Photo : Tidiani Tangara

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en