| |

TRANSITION MALIENNE : Le hit-parade des ministres incompétents du gouvernement

lundi 20 décembre 2021

Nommé, il y a six mois à la tête du gouvernement II de la transition, le Premier ministre Choguel Maiga a semble-t-il inoculé le virus de l’incompétence à certains de ses ministres.

Plusieurs ministres du gouvernement de CKM depuis leur nomination d’il y a 6 mois semblent méconnaitre la signification du mot « ministre ». Ne dit-t-on pas que quand on veut redresser un pays, il faut le faire avec des hommes de valeur, compétents et qui ne souffrent d’aucune….incompétence. Voilà seulement, avec le Premier ministre et certains de ses ministres à qui le Président de la transition, a confié les destinées du pays, aucun espoir n’est permis. Des ministres ne maîtrisant rien du domaine qu’on leur a confié, c’est vraiment vouloir reculer de millions de pas.
En bonne place de la liste, figure le Premier ministre, Choguel Maiga, Ismael Wagué, ministre de la Réconciliation, de la Paix et de la cohésion nationale, chargé de l’Accord pour la paix. Il est suivi par les ministres de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Amadou Keita, celui de l’Industrie et du Commerce, Mahmoud Ould Mohamed.

Dans ce lot de ministres qui ont montré leur incompétence s’ajoutent les ministres de l’Urbanisme, de l’Habitat, des Domaines, celui de la Communication, Harouna Toureh, le ministre délégué chargé des Réformes politiques, Sékou Dicko, le ministre délégué chargé de l’Action humanitaire, Oumarou Diarra et enfin le ministre délégué chargé de l’Elevage et de la pêche, Youba Ba.

Ces dix ministres sur les 25, ignorent magnifiquement les directives du Président de la transition. N’a-t-on pas l’impression que ces ministres dorment sur leurs lauriers ? Aucune action digne de ce nom n’a été menée par leurs soins allant dans le sens du progrès. Pour de nombreux observateurs, ce n’est pas du tout surprenant que leurs actions soient jugées médiocres, voir mauvais. N’ont-t-ils pas hérité de leur chef, le Premier Ministre ? De nombreux observateurs pensent qu’il devrait porter la casquette du Premier ministre le plus incompétent de ses dernières années. Pour la simple raison qu’il n’est pas parvenu en six mois de gouvernance à appliquer aucun axe de son programme présenté aux membres du CNT.

Le colonel Assimi semble n’avoir pas encore compris que le problème dans la gouvernance du pays, c’est bien sûr son Premier ministre.

Le PM doit se ressaisir et agir, c’est une obligation républicaine. Qu’il sache que le Mali nous appartient, son bien-être et son émergence nous incombent tous. En aucun moment, nous ne pouvons et ne devons fermer les yeux sur une braise qui, si nous ne faisons rien, risque d’embraser notre avenir.

Hamidou B. Touré
ARC EN CIEL

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav