Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Système fiscal plus équitable : ‘’PUBLIEZ CE QUE VOUS PAYEZ’’ ouvre le débat au Mali

vendredi 21 décembre 2018

‘’Publiez ce que vous payez’’ (PCQVP-Mali), dans le cadre de la réalisation des activités de son projet justice fiscal 2018, avec l’appui technique et financier d’Oxfam au Mali, a tenu un atelier d’échange entre les OSC et l’Ordre des conseils Fiscaux du Mali, les chercheurs et les universitaires sur la problématique de la justice fiscale et des finances publiques du Mali afin de partager les actualités et les difficultés du moment dans la mobilisation des ressources fiscales.

C’était le mercredi 19 décembre 2018 à l’hôtel Massalay de Bamako, en présence d’Abdoul Wahab Diakité, Président PCQVP, Fousseinou Diabaté, représentant d’Oxfam Mali, Salif Bah, représentant du directeur général des impôts et Mahamoudou Traoré, doyen de l’Ordre des conseils fiscaux du Mali.

L’objectif de cet atelier était de discuter des principales questions auxquelles sont actuellement confrontées les systèmes fiscaux dans les pays en développement en général et au Mali en particulier et aussi à réfléchir à l’idée de la mise en place d’un système fiscal plus équitable.

A noter que la vision de la Coalition PCQVP est « Un Mali riche de ressources naturelles dont l’exploitation bénéficie équitablement à tous les citoyens, aujourd’hui et demain ». Pour l’atteinte des résultats escomptés, selon Abdoul Wahab Diakité, Président PCQVP, la Coalition PCQVP a introduit dans son plan stratégique un projet sur la justice fiscale, appelé ‘’Projet de renforcement des capacités de recherche et plaidoyer pour une fiscalité équitable (CRAFT)’’ qui lui permet de développer et de mettre en œuvre des mécanismes d’influence des systèmes fiscaux.

Aux dires d’Abdoul Wahab Diakité, ce projet à une dimension régionale et internationale, et aborde la question de l’équité fiscale qui est un des fondements du contrat social entre l’Etat et les citoyens. Pour la mise en œuvre de ce projet, PCQVP-Mali a bénéficié de l’appui financier et technique de son partenaire stratégique Oxfam.

Pour sa part, Salifou Bah, représentant du directeur général des impôts, a donné l’assurance que la direction générale des Impôts est et restera solidaire de ce combat qui vient conforter ses actions de lutte contre la corruption et toutes les formes d’incivisme fiscal. Avant d’ajouter que la direction intensifiera ses actions allant dans le sens d’une réduction significative des inégalités.

La Coalition Publiez ce que vous payez, est une organisation de la société civile crée le 30 avril 2008. Elle s’appuie sur les principes de solidarité, de transparence, de responsabilité et de partenariat pour un développement socio-économique durable du pays. La présente rencontre a enregistré la participation de plus de 32 participants : Oxfam Mali, chercheurs, Universitaires, DGI, Syncodem, CAGCDM, Coordination PCQVP-Mali, et Ordre des conseils fiscaux du Mali.

Lamine Kané

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Vœux de nouvel AN 2019/ Aliou DIALLO, Président d’honneur de l’ADP-Maliba « Mettre le Mali au-dessus de tout »

« …Les réformes territoriales, administratives et politiques seront au cœur de l’agenda politique national. Si ces changements dans le fonctionnement, l’organisation et l’administration de l’état sont le seul fait de l’actuelle majorité au pouvoir, cela

EDUCATION SEXUELLE AU MALI : « Le… FARE condamne la méthode… du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible… »

« Le parti FARE condamne la méthode d’approche du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible que celui-ci », indique un Communiqué du Parti FARE. Le parti FARE est vivement préoccupé par la tension sociale provoquée par le projet de manuel d’éducation

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de