Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Solidarité avec l’armée : La BMS S.A. fait un don d’une valeur de 5 millions de FCFA

vendredi 19 mai 2017

A l’occasion de la première journée de la Banque malienne de la solidarité, dénommée « BMS KA DÔN », consacrée cette année à la solidarité avec les veuves et orphelins des militaires de notre armée, la Banque a fait un don de 10 tonnes de riz et de 2,5 tonnes de sucres d’une valeur totale de 5 000 000 FCFA. La cérémonie de remise s’est déroulée le jeudi 18 mai 2017 à son siège à Hamdallaye ACI.

Lors de la célébration de cette journée, Alioune Coulibaly, DGA, représentant du directeur général de la BMS, a prononcé un discours. Pour la circonstance, il avait à ses côtés, Mory Doumbia, directeur général des ressources humaines des armées, Mme Samaké Mariétou Dembélé, la directrice du service social des armées. Ainsi qu’un grand nombre de femmes et des orphelins bénéficiaires.

Après l’observation d’une minute de silence, le représentant du directeur général de BMS-sa a introduit ses propos en rappelant que la crise sécuritaire que notre pays travers depuis quelques années, est sans précédent depuis son accession à l’indépendance.

Cette crise, a constaté M. Doumbia affecte la nation entière et endeuille à longueur de jours des familles au premier rang desquelles celles des militaires mobilisés dans le cadre de leur mission sacrée de défense du territoire national et de la prévention de la sécurité des personnes et de leurs biens.

« Notre armées est régulièrement meurtrie par les pertes qu’elle enregistre dans ses rangs du fait d’une guerre asymétrique imposée à notre pays par des forces rétrogrades », a dénoncé le directeur adjoint. Fort malheureusement, il a affirmé que ces pertes ont pour conséquences de grossir le lot des veuves et des orphelins. En raison du sacrifice de leur vie pour la nation, « nous avons une exigence de solidarité envers ses familles », a-t-il déclaré.

A travers l’organisation de cette cérémonie de don, la BMS-sa, entreprise citoyenne, selon lui, entend prendre sa part dans cet effort de solidarité, confortant ainsi et justifiant une fois de plus le bien-fondé de sa dénomination.

Mory Doumbia a rappelé aussi que la Banque Malienne de Solidarité (BMS S.A) a démarré ses activités en 2002. Avant d’ajouter que sa création, à l’initiative des autorités d’alors, s’inscrivait dans le cadre de la stratégie nationale de lutte contre la pauvreté du gouvernement, au moyen notamment de la facilitation de l’accès au crédit des couches défavorisées de la population.

« Nous sommes convaincus que les structures compétentes du ministère de la défense et des anciens combattants ne ménagent aucun effort pour apporter aux familles des militaires disparus l’assistance et la sollicitude qu’elles sont en droit d’attendre de la nation », a déclaré M. Doumbia.

En cette veille du moi de Ramadan, dont on dit qu’il a été institué pour éprouver le sens de la solidarité des nantis envers les nécessiteux et dont, par ailleurs, les préparatifs constituent un véritable casse-tête pour nombre de familles maliennes, la Banque Malienne de Solidarité a décidé d’apporter sa modeste contribution au Service Social des armées dans sa noble mission de soutien des familles de nos soldats tombés sur le champ de l’honneur.

Cette contribution d’après lui est constituée de 10 tonnes de riz (soit 200 sacs de 50 kg) et de 2,5 tonnes de sucres (soit 50 sacs de 50 kg) pour une valeur totale de cinq millions de FCFA.

Au nom de la direction générale et de l’ensemble du personnel de la BMD-sa, il a présenté à l’armée et aux familles endeuillées, ses sincères condoléances et de formuler des prières ardentes pour le repos éternel de l’âme de nos disparus.

Bintou COULIBALY (stagiaire)

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques