Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Samé : un énième accident de la circulation fait des victimes et perturbe la circulation des gros porteurs

jeudi 15 août 2019

Ce jeudi 15 août 2019, une partie de Bamako a vécu un fait insolite. Ce matin de l’échangeur multiple, près de la Direction générale de la police, jusqu’au rond point éléphant, des centaines de camions remorques, citernes et autres semi-remorques, ne passaient pas inaperçus tant leur stationnement en ces lieux étaient inhabituelle. La raison : un accident grave intervenu la veille sur la route de Samé.

Un peu dubitatif et pratiquement très peu sûr de lui, Yaya Coulibaly, chauffeur d’un camion citerne de la société pétrolière SOTRAKA, nous dira qu’il parait qu’il aurait eu un accident sur la route de Samé, hier nuit aux environs de 22 heures 30 minutes. Mais, plus sûr de lui et de sa source d’information, Madou Dembélé, un autre chauffeur, nous dira avec beaucoup de précision qu’il y a eu un accident sur la route de Samé, même si certains chauffeurs comme Amadou Diawara, chauffeur de la société pétrolière NCT, ignorait la raison de leur stationnement.

Des centaines de camions immobilisés depuis 8 heures du matin

Dans le souci d’avoir plus de détails et de précisions, nous nous sommes rendus sur le lieu de l’accident. Aux environs de 14 h 30, arrivés sur les lieux de l’accident, nous avons eu la désagréable surprise d’assister aux manœuvres qui visent à dégager la voie. Et, à permettre aux usagers de circuler.

Préférant garder l’anonymat, un mécanicien que l’on pourrait considérer comme un témoin oculaire, nous a indiqué que dans la nuit du 14 au 15 août 2019, aux environs de 22 h 30 minutes, sous une pluie qui tombait dru, un grave accident s’est produit à Samé, entre trois gros porteurs et deux motos, sérieusement endommagées. « Les trois camions se sont rentrés », a-t-il indiqué. Avant de préciser que l’accident a été provoqué par deux camions, dont un était en panne et immobilisé sur cette étroite route. Et, plus grave, il dira qu’il n’avait pas pris la peine de signaler sa présence en ces lieux par un panneau de signalisation.

« Un camion en provenance de Dakar et en partance pour Bamako, surpris par ce stationnement imprévu, a tenté d’éviter le camion en panne. Mais, mal lui a pris. Il est entré dans un choc pratiquement frontal, avec un autre camion qui était tout juste derrière le camion en panne », a-t-il décrit. Avant de regretter, le fait que les deux gros porteurs leur tragédie, auraient percuté deux motos, dont l’une transportait deux jeunes et l’autre une femme et son enfant.

Malheureusement, il nous a fait un bilan macabre. « L’un des jeunes sur la moto est mort sur le coup. Et, la femme et l’autre jeune sont blessés. Mais, l’enfant de la dame est sorti indemne de ce choc », nous a indiqué notre témoin.

Que faire pour que la route arrête de tuer à Samé ? Cette problématique semble sans solution.

Modibo Kane Sidibé
Stagiaire

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.