• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Force conjointe du G5 Sahel : Prévention et à traitement des violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire, à l’ordre du jour

    La Minusma, l’OHCHR, le G5 Sahel et l’UE, se sont donnés la main pour renforcer les capacités de la Force conjointe du G5 Sahel en matière de prévention et à traitement des violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire. Communiqué de

    Transhumance dans les groupes armés : Des éléments du Gatia trouvent refuge au HCUA

    Décidément, le Mali vit à l’heure des démissions. « Je démissionne de ce machin pour aller adhérer à cet autre machin », est désormais devenu une litanie familière aux maliens. La pratique jusque-là réservée au politicien, vient de gagner les mouvements armés au

    Mouvement ON A TOUT COMPRIS « Waati Sera » : « Nous ne sommes point des extrémistes »

    « Nous ne sommes point des extrémistes, nous estimons que nos interrogations à l’endroit de la diplomatie française et notre appel au respect des valeurs républicaines méritent des réponses idoines de la part de la France. Donc, c’est une façon à nous, d’exprimer

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Risques de déliquescence de l’Etat : Le Parena invite IBK et son Gouvernement à prendre la pleine mesure

    jeudi 9 mars 2017 , par Assane Koné

    « Trop de Maliens meurent de la violence. Trop de familles sont endeuillées. Entre le 1er janvier et le 05 mars 2017, 193 personnes ont perdu la vie au cours de 36 attaques armées. Vingt et une (21) de ces 36 attaques ont eu lieu au centre du pays, entraînant la mort de 77 personnes ». Tel est le résumé d’une déclaration publiée par le Parena le 8 mars 2017. Lisez !

    DÉCLARATION

    LE PARENA INVITE LE PRÉSIDENT ET LE GOUVERNEMENT A PRENDRE LA PLEINE MESURE DES RISQUES DE DÉLIQUESCENCE DE L’ÉTAT.

    Le PARENA rend un vibrant hommage au Commandant Abdoulaye Diallo et à ses hommes morts pour le Mali à Boulkessi le dimanche 05 mars 2017.

    Il présente ses sincères condoléances aux familles éplorées, à nos FAMAS et à la nation tout entière.

    Le PARENA condamne avec fermeté les attaques perpétrées contre le camp de Boulkessi et contre les postes de contrôle des FAMAS à Tombouctou le 05 mars.

    Il exprime sa vive inquiétude devant la multiplication des attaques enregistrées depuis une dizaine de jours au nord et au centre du pays.
    A Gao, à Boulikessi comme à Tombouctou, c’est la souveraineté et l’autorité de l’État qui ont été bafouées par divers groupes armés au moment où les principaux groupes djihadistes qui ensanglantent notre pays ont constitué une importante coalition.

    Le PARENA invite le président de la République et le Gouvernement à prendre la pleine mesure des dangers qui menacent notre pays et des risques de déliquescence de l’État avec les attaques répétées contre nos forces.

    Trop de sang coule au Mali. Trop de jeunes FAMAS tombent chaque semaine.

    Trop de Maliens meurent de la violence. Trop de familles sont endeuillées. Entre le 1er janvier et le 05 mars 2017, 193 personnes ont perdu la vie au cours de 36 attaques armées. Vingt et une (21) de ces 36 attaques ont eu lieu au centre du pays, entraînant la mort de 77 personnes.

    Cela ne saurait continuer. Il faut sortir du déni des réalités. Le Mali n’est pas sur le chemin de la paix. Il faut regarder les réalités en face.

    Bamako, le 8 mars 2017

    P/Le Comité Directeur
    Le Président
    Tiébilé Dramé

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce