Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Rentrée parlementaire : Déclaration Politique du Groupe parlementaire « ADP-Maliba / SADI »

mardi 1er novembre 2016

Lors de la rentrée parlementaire du 31 octobre 2016, la déclaration Politique du Groupe parlementaire « ADP-Maliba / SADI », a été lue par l’Honorable Souleymane S. Ouattara son Président. Elle annonce la création et l’orientation générale du nouveau Groupe parlementaire, qui ne tardera à faire parler de lui à l’Assemblée nationale.

Monsieur le Président,
Honorables Députés,

Le groupe parlementaire « ADP-Maliba/SADI » est né. Il est né grâce à la mobilisation et à la vigilance de députés siégeant dans cette auguste Assemblée. Les Partis ADP-Maliba et SADI saluent le patriotisme des députés qui ont pris la décision courageuse de créer ce groupe parlementaire.

Qu’il soit connu de tous que notre action à l’Assemblée Nationale sera essentiellement motivée par la Défense des intérêts des populations du Mali.

Nous œuvrerons au Renforcement de l’autorité de l’Etat qui pour nous au lieu de se désengager doit jouer pleinement son rôle dans les domaines de la sécurité et la défense du territoire, dans le domaine de la santé, l’éducation, l’économie et les travaux publics. Nous croyons qu’il faut lutter contre les fléaux qui minent le pays aujourd’hui a savoir :

- la corruption
- la délinquance financière,
- la délinquance foncière,
- le népotisme,
- l’ethnicisme.

Monsieur le Président,
Honorables Députés,

La présente Déclaration nous offre l’occasion de prendre date avec l’histoire en rappelant les principaux engagements que nous prenons ce jour-ci devant notre peuple.
Le premier engagement est d’assurer la représentation pleine et effective de notre peuple et de tout notre peuple. Il est de notre devoir de porter la parole des sans-voix, de toutes les couches de la société, de la jeunesse et des femmes en particulier.

Monsieur le Président,
Honorables Députés,

De l’analyse de la situation globale du pays et de sa gouvernance, il apparaît que l’égalité des chances et le mérite n’existent plus. Nous ferons tout pour que ces valeurs soient à nouveau promues afin de favoriser l’épanouissement humain de tous les maliens. Nous veillerons à la sauvegarde de l’unité nationale du pays.
Nous nous battrons pour une justice équitable garantissant, l’égalité de tous les citoyens devant la loi.

Notre groupe parlementaire, agissant au nom des partis ADP-Maliba et SADI, considère le travail comme une valeur. Nous voulons que le travail soit encouragé et respecté et que chacun puisse vivre dignement de son travail.

En ce sens, nous réaffirmons notre volonté de voir l’éducation, la formation et l’économie réformés pour qu’ils assurent à tous un travail décent.

Nous défendons la liberté d’entreprendre et le respect de la propriété de chacun. Nous voulons aussi favoriser l’émergence d’une véritable classe moyenne.

Nous sommes pour la solidarité et la justice sociale. Nous aspirons simplement à un Mali démocratique reposant sur un Etat fort et juste pour assurer une répartition équitable des richesses nationales. Un etat qui se réconcilie avec son peuple.
Concrètement, nous voulons un Etat stratège ayant une vision sur le long terme des évolutions du monde, des exigences économique, politique et militaire du Mali et de la cohérence nécessaire entre efforts et investissements.

Monsieur le Président,
Honorables Députés,

Nous voulons un Mali où nous décidons ensemble, dans le respect des principes démocratiques et républicains. Nous récusons énergiquement un Mali aux institutions et à la gestion opaques qui déciderait de tout à la place du peuple malien.
Nous voulons un Etat qui relancera une politique nationale vigoureuse et responsable. Nous voulons améliorer le fonctionnement de notre démocratie et de nos institutions afin de ne pas retomber dans une crise plus grave, peut-être fatale. Il faut retrouver l’adhésion du peuple à la démocratie en répondant a leurs aspirations légitimes.
Nous condamnons l’utilisation de la force armée comme moyen de revendication politique ainsi que l’instrumentalisation des différends inter et intra-communautaires.

Monsieur le Président,
Honorables Députés,

Dans le domaine économique, l’Etat doit créer les conditions de l’émergence d’opérateurs nationaux dans tous les secteurs notamment l’exploitation minière et pétrolière.

Par ailleurs, un accent particulier doit être mis sur le secteur agro-silvo-pastoral, moteur de notre économie, par un soutien indéfectible aux éleveurs, paysans, pêcheurs et artisans.

Monsieur le Président,
Honorables Députés,

S’agissant des réformes institutionnelles, le Groupe parlementaire Maliba rejette énergiquement la nouvelle loi électorale adoptée en septembre dernier et demande son annulation par la Cour Constitutionnelle.

Monsieur le Président,
Honorables Députés,

Les principes et les valeurs que nous portons sont la Paix, la Solidarité, la Loyauté, la Probité, le Partage, la Bonne gouvernance et la Justice Sociale.

Monsieur le Président,
Honorables Députés,

Les grandes lignes de cette Déclaration politique inscrivent notre Groupe parlementaire dans l’opposition. Nous voulons offrir une alternative crédible à la gouvernance de la classe politique actuelle, afin de ressusciter l’espoir au sein du Peuple malien.
Notre groupe parlementaire inscrit son action dans l’objectif de faire rayonner le Mali sur le plan international. Nous veillerons à la sauvegarde des intérêts de notre Peuple et particulièrement de nos compatriotes installés.

Bamako, le 31 Octobre 2016 à 10h00 à l’Assemblée Nationale du Mali
Signé par les 14 Députés qui forment le Groupe parlementaire ADP-Maliba/SADI
Lu par le Président du Groupe, l’Honorable Souleymane Seydou Ouattara

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques