Version imprimable de cet article Version imprimable | |

RECONSTRUCTION DU MARCHE ROSE DE BAMAKO : Le grand bluff ?

lundi 17 août 2020

Après la pose de la première pierre de la reconstruction du marché rose du Grand marché de Bamako par le chef de l’Etat en septembre 2017, les travaux n’ont pu véritablement commencé. Les commerçants qui s’impatientent demandent aux autorités la reprise des travaux.

En marge de la célébration de la fête d’Indépendance de notre pays, le Président de la République, Ibrahim Boubacar Keita, avait procédé fin septembre 2017, à la pose de la première pierre du chantier de reconstruction du nouveau marché rose qui devait, en principe, être « ultramoderne » selon les initiateurs du projet.

Outre le Président de la République, la cérémonie avait réunit plusieurs autres personnalités du pays, des membres du corps diplomatique et des organisations internationales accrédités dans notre pays. A l’occasion, le monde des affaires de notre pays s’était fortement mobilisé autour du Président de la Chambre de commerce et d’industrie, Youssouf Bathily.

Pour un coût de 37,8 milliards de F CFA, Bamako devait assister à la reconstruction du marché rose ainsi qu’un marché de légumes et d’autres infrastructures.

Après plus de deux ans de négociations avec la Mairie du District, la société turque de droit malien, PACRAY, s’était vue attribuée la charge de financer les travaux de reconstruction du plus grand centre commercial malien.

Les travaux qui devraient durer 24 mois n’ont toujours pas commencé, 36 mois après la pose de la première pierre. Le projet qui devait révolutionner la physionomie du centre commercial a été abandonné ou du moins n’a jamais vu un début d’exécution provoquant une vive déception chez les commerçants. Du coup, plusieurs commerçants ont réoccupé les espaces déguerpis. « Depuis que le président IBK est passé ici, il n’y a pas eu de travaux. Nous ne savons pas ce qui s’est passé. Nous demandons au Maire de Bamako de nous fournir des explications », a déclaré un commerçant.

D.D.
ARC EN CIEL

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav