Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Prorogation du mandat des députés : La loi passe comme lettre à la poste

jeudi 22 novembre 2018

La loi organique sur la prorogation du mandat des députés à l’Assemblée Nationale, a été votée le jeudi 22 novembre 2018, par : 137 POUR ; 5 ABSTENTIONS et 0 CONTRE.

Notre confrère Sambi Touré, ancien Directeur de Publication du journal Info Matin et actuellement Directeur du CIGMA, a publié sur sa page facebook qu’ « Outre 106 députés de la Majorité, 31 députés au moins de l’Opposition ont voté la loi ». Selon lui, seuls 5 députés de l’Opposition se sont abstenus lors de ce vote. Précis, il cite : Mody N’Diaye (URD), Soumaïla Cissé (URD, procuration à Mody N’Diaye), Nango Mariko (SADI), Oumar Mariko (SADI, procuration à Nango Mariko) et Ibrahim Ahmadou Dicko (démissionnaire du RPM, élu Gao).

Dans un décompte qui n’est pas loin d’être funèbre pour l’opposition, Sambi Touré écrit que seulement 2 députés de l’URD, sur les 21 députés que compte le Groupe parlementaire VRD, se sont abstenus de voter cette loi. Il a aussi annoncé qu’un député démissionnaire du RPm s’est abstenu.

Du côté du groupe parlementaire ADP-Maliba/SADI, il dira que seulement deux députés se sont abstenus sur un total de 14 députés. Mais, notre excéllent confrère a omis de préciser que sur 5 députés SADI, 3 sont pratiquement malades et ne pouvaient pas prendre part au vote, et sûrement leur état de santé pourrait expliquer le fait qu’il n’ont pas pu même donner de procuration.

Consciencieusement, personne ne peut demander à un député comme Amadou Araba Doumbia, qui était entre la vie et la mort, il y a seulement 5 à 6 jours du fait des policiers qui l’ont agressé lors du meeting de l’opposition à la bourse du travail. Il pourrait être un peu inhumain de lui demander de venir voter ou de donner une quelconque procuration à qui que ce soit. Quand au député Baferma Sangaré, il est alité depuis quelques jours à cause d’une crise sévère de paludisme. Le 5ème député du parti SADI, élu dans la circonscription électorale de Koutiala sous la bannière du parti SADI, est malade depuis un bon moment.

En conclusion, Sambi Touré a indiqué que donc ont voté pour la prolongation du mandat des députés : 19 députés sur 21 que compte le groupe VRD (19 députés URD, 1 député Parena et 1 député PRVM), 12 députés sur 14 que compte le Groupe parlementaire ADP-SADI (5 députés pour le Sadi et 9 députés pour ADP-Maliba). Peut être, il allait judicieux de dire que seulement les 9 députés de l’ADP-Maliba ont voté dans le Groupe ADP-MALIBA/SADI.

Pour la simple raison que lorsque 137 députés votent pour et 5 s’abstiennent, sur un total de 147 députés, le compte n’y est pas. Il y a la position d’au moins 5 députés qui ne sont pas connues. Et l’on ne saurait les comptabiliser pour un vote où il étaient absents.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Vœux de nouvel AN 2019/ Aliou DIALLO, Président d’honneur de l’ADP-Maliba « Mettre le Mali au-dessus de tout »

« …Les réformes territoriales, administratives et politiques seront au cœur de l’agenda politique national. Si ces changements dans le fonctionnement, l’organisation et l’administration de l’état sont le seul fait de l’actuelle majorité au pouvoir, cela

EDUCATION SEXUELLE AU MALI : « Le… FARE condamne la méthode… du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible… »

« Le parti FARE condamne la méthode d’approche du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible que celui-ci », indique un Communiqué du Parti FARE. Le parti FARE est vivement préoccupé par la tension sociale provoquée par le projet de manuel d’éducation

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de