Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Pédophilie : Moussa Berthé condamné à 4 ans d’emprisonnements

samedi 15 décembre 2018

Deux cas de pédophilie étaient inscrits à l’ordre du jour de la Cour d’assise du vendredi 7 décembre 2018. Ces faits sont prévus et punis par l’article 228 du code pénal. L’un a été commis par Moussa Berthé natif de Kadiolo, âgée de 28 ans, sur une fillette de moins 13 ans du nom de Aminata Nadio. Quant à l’autre cas, il a été commis par Issouf Sidibé natif de Guinée Conakry, âgée de 54 ans et tailleur de son état. Cette affaire a été renvoyée par faute de la présence de l’acte naissance de la victime, la nommé Habibatou Traoré, qui n’avait que 9 ans au moment des faits.

Selon l’arrêt de renvoi, Moussa Berthé, courant avril 2016 à Niono dans le quartier C4, cohabitait dans la même cour que les parents de la fillette Aminata Nadio. En effet, en cette période de l’année, il faisait chaud et toute la famille de la fillette passait presque toutes les nuits dans la cour commune sous les moustiquaires. Alors, sachant bien cette situation et tard dans la nuit, l’inculpé profitait du sommeil de sa victime pour s’introduire sous sa moustiquaire pour la déshabillée avant de lui faire subir des attouchements sexuels en prenant soin d’obstruer sa bouche avec un bout de la couverture. « Après deux abus, Aminata décidait de rompre avec le silence en informant sa tante. Ce faisant, dans la nuit du 15 avril 2016, cette dernière en complicité avec la maman biologique de la fillette mettait une stratégie en place afin d’identifier et d’interpeller Moussa Berthé. C’est ainsi qu’elles ont échangé les moustiquaires de la fillette contre celui de la coépouse de sa mère et la même nuit, il fut appréhendé », a déclaré l’arrêt. Il fut inculpé pour pédophilie à la suite du réquisitoire introductif du procureur du tribunal d’instance de Niono en date du 21 avril 2016.

Considérant que l’inculpé avait reconnu les faits qui lui sont reprochés à l’enquête préliminaire avant de se dédire devant le magistrat instructeur. « Cette technique ne saurait prospérée car à l’analyse du dossier, il ressort du certificat médical du médecin traitant en date du 18 avril 2016 que la fillette a subi des violences sexuelles sans perforation de l’hymen », a précisé l’arrêt. Avant d’indiquer qu’en l’espèce d’une part la victime a formellement identifié l’inculpé comme étant l’auteur des attouchements sexuels qu’elle a subi. D’autre part le procès-verbal de déposition du témoin en date 7 novembre 2016 prouve à suffisance que l’inculpé est l’auteur desdits faits.

« Ces faits ci-dessus spécifiés et qualifiés sont susceptibles d’entrainer l’application des peines criminelles. Et le certificat d’expertise mentale certifie que l’inculpé ne souffre d’aucune anomalie physique ou mentale », a indiqué l’arrêt.

Malgré ces informations suffisantes, l’accusé à la barre a nié tous les faits. L’avocat de la défense a demandé à la cour de dire que son client est non coupable et de pousser l’enquête. Après avoir écouté l’accusé, la cour a condamné Moussa Berthé à 4 ans d’emprisonnements avec bénéfice de circonstances atténuantes.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Vœux de nouvel AN 2019/ Aliou DIALLO, Président d’honneur de l’ADP-Maliba « Mettre le Mali au-dessus de tout »

« …Les réformes territoriales, administratives et politiques seront au cœur de l’agenda politique national. Si ces changements dans le fonctionnement, l’organisation et l’administration de l’état sont le seul fait de l’actuelle majorité au pouvoir, cela

EDUCATION SEXUELLE AU MALI : « Le… FARE condamne la méthode… du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible… »

« Le parti FARE condamne la méthode d’approche du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible que celui-ci », indique un Communiqué du Parti FARE. Le parti FARE est vivement préoccupé par la tension sociale provoquée par le projet de manuel d’éducation

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de