Version imprimable de cet article Version imprimable | |

PDES : Explication des divergences et confirme la radiation de Mohamed Dibassy

lundi 28 mai 2018

Les responsables du parti pour le développement économique et la solidarité (PDES) étaient face à la presse le samedi 26 mai 2018 à la Maison de la presse. L’objectif était d’expliquer, de donner la vraie version à l’opinion nationale et internationale sur les faits qui se sont produits lors de la tenue des évènements de ces deux semaines passées : le congrès légitime et le congrès parallèle organisé par une autre tendance.

En expliquant les faits, dira maitre Malik Ibrahim, 2ème vice-président, le parti a décidé d’un 2ème congrès ordinaire tenu du 5 au 6 mai 2018 au Pavillon des sports. Deux membres du comité directeur national (CND) selon lui ont estimé que pour cause de sa place dans l’opposition, les militants du parti sont affamés et que cette famine leur est intenable. Qu’ils auraient pris langue avec des membres du pouvoir en leur assurant que le PDES, à l’occasion de ce congrès se positionnera dans la mouvance présidentielle sortante. Les congressistes d’après lui, venus de tous les cercles du Mali et de Bamako ont décidé par la voix de 8 régions contre 2 et une abstention de maintenir pour l’heure la position actuelle et la ligne du parti. Par la suite une commission d’investiture a été mise en place et Djibril Tall, à l’unanimité a été choisi pour la présider.

« Nous apprenons, plus tard, que seulement 4 éléments du bureau, avec les délégués de Douentza, ceux de Koro, 2 de Koulikoro, quelques-uns de Bamako, sur les plus de 49 cercles du Mali, se seraient réunis, en catimini aux environs de 21 heures pour mettre en place un bureau national parallèle avec à sa tête Mohamed Dibassy. Avec dit-on la couverture de l’ORTM qui n’a pas été vu à leur clôture officielle sous la bonne garde d’une impressionnante escorte de la police nationale », a-t-il affirmé.

Selon lui c’est pour porter à la connaissance de l’opinion nationale et internationale qui a été polluée par les messages et images grotesques, lamentables, puériles et éhontés desservies et passées en boucle sur l’ORTM d’un bureau fantoche présidé par Mohamed Dibassy qui a réussi en l’espace d’une semaine, l’exploit de poser successivement trois actes d’indignité. La diffusion par l’ORTM des images-silhouettes d’une dizaine de pseudo congressistes dont le député Elias Goro s’est fait le porte parole qui d’une voix confuse et tremblotante, déclara, la honte rivée de corps que, « l’ensemble des délégués des cercles ont déclaré se retirer de l’opposition et adhérer à la majorité présidentielle ».

Le deuxième acte indigne selon lui, est une conférence de presse animée par M. Dibassy qui met cote à cote deux photos posters géants du Président ATT et du Président IBK avec le logo du PDES et la mention, « le PDES soutien la candidature d’IBK ». Face à ces déviances d’après lui le CDN a notifié, après délibération, à M. Dibassy, président d’honneur et cinq autres leur suspension de toutes les activités du PDES.

3ème acte d’indignité, l’annonce à l’ORTM et les images postées sur les réseaux sociaux par le Président du RPM, Boukary Tréta, disant avoir reçu une délégation du PDES conduite par M. Dibassy et noté la satisfaction de la volonté affirmée de ce parti de soutenir la candidature d’IBK.

« En raison de la gravité de ces postures dangereusement attentatoires aux résolutions du 2ème congrès ordinaire du parti et ainsi qu’à ses statuts et règlements le CDN a notifié à Mohamed Dibassy, président d’honneur et ses membres leur radiation pure et simple du parti », a-t-il indiqué.

Il convient de préciser que les responsables et le peuple du PDES demeurent sereins, et pleins d’assurance, d’espoir pour le parti et le Mali. En effet, quoique parti d’opposition depuis 7 ans, dira son 2ème vice-président, le PDES demeure un parti tellement important et sérieux que le parti au pouvoir et le gouvernement du Mali ressentent un besoin vital à en faire un faire-valoir pour s’attirer la sympathie et l’estime du peuple malien. D’où ces vaines tentatives de déstabilisations s’appuyant sur des âmes et esprits faibles et légers comme M. Dibassy et autres.

Il est a indiqué que le CDN rassure que conformément aux résolutions du congrès, la candidature interne du parti est en examen. Les résultats de ces examens et consultations feront l’objet de communiqué le samedi 2 juin 2018. Aussi, le PDES déplore et condamne avec vigueur les manipulations médiatiques de l’ORTM ayant consisté, au nom de son Président, à, en appeler à la mobilisation de ses militants à Kangaba pour accueillir et soutenir IBK.

Dans les prochains jours par sa voix le comité directeur national du PDES saisira la justice du Mali à l’effet d’interdire à tous les imposteurs, marchands d’illusion l’usage des noms, signes, sigles, logo du parti à des fins inavouées, incultes, occultes bassement matérialistes et cupides contraires aux orientations légitimes de son 2ème congrès.

Dandara Touré, présidente des femmes du parti, a affirmé au non de ses militantes que le PDES du coté des femmes n’a reçu aucun franc de qui que se soit et ne le fera pas. « Qui compte boude les intense du parti ne nous respectent pas, ce n’est pas l’action qui va nous faire venir à leurs cotés dans l’alliance », a-t-elle déclaré.

« Nous voulons que le PDES, au moment de son analyse tienne compte de deux points à savoir : d’avoir en tête qu’il est le parti libéral, qui a une vision de sa position libérale. Car on ne fera pas de mariage contre la nature ». a-t-elle dit.

Président des jeunes du parti, à son tour a aussi confirmé qu’ils n’ont aucun problème avec le nouveau bureau issu du 2ème congrès du PDES. Et qu’ils reconnaissent à la tête Djibril Tall.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Paix et réconciliation au Mali : La Plateforme des femmes leaders joue sa partition

La Plateforme des femmes leaders au Mali a tenu le vendredi 31 août 2018 un point de presse dans la salle de conférence du Centre national de documentation et d’information sur la femme et l’enfant (CNDIFE). Lors de ce point de presse un communiqué a été lu

Travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou : La BDM-SA lance un Appel d’offres

La Banque de Développement du Mali lance un Appel d’Offres Ouvert entre des entreprises en règle vis-à-vis de la législation malienne pour la réalisation des travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou. Lisez l’avis d’Appel d’offres ouvert !

Travaux de réaménagement de l’Agence de Boulkassoumbougou : La BDM-SA lance un Appel d’offres

La Banque de Développement du Mali lance un Appel d’Offres Ouvert entre des entreprises en règle vis-à-vis de la législation malienne pour la réalisation des travaux de réaménagement de l’Agence de Boulkassoumbougou. Lisez le document d’Appel d’offres ouvert !