Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Mouvement « IBK Takokelen 2018 » : Motiver plus que jamais pour la réélection de ‘’Boua’’

mercredi 16 mai 2018

« Le parti pour le peuple malien à travers son mouvement ‘’IBK Takokelen 2018’’, souhaite mobiliser une grande partie de la population afin d’accorder une victoire écrasante à « Boua », le 29 juillet prochain ». La déclaration a été faite par Paul Abari Koné, Président du mouvement lors de son lancement au campus du Cress de Badalabougou.

Dans le cadre de son soutien au Président IBK, le parti du peuple malien (PPM) a procédé le samedi 12 mai 2018 au lancement officiel du mouvement « IBK Takokelen 2018 ». C’était au Campus du Cress de Badalabougou, sous le parrainage de Maoussa Timbiné, 1er vice-président de l’assemblée nationale. Cette cérémonie de lancement présidée par le parrain a enregistré la présence de Mme Sidibé Rosalie Keita, présidente des femmes du mouvement et la présence de beaucoup de jeunes et sympathisants du mouvement.

« Je félicite le mouvement ‘’IBK Takokelen 2018’’pour leur engagement, car il a très bien compris que c’est la nation d’abord, qui part les soucis de préserver les acquis, de garantir un avenir meilleur pour la jeunesse et pour la génération future », a déclaré le parrain.

Vue l’engouement que de ces jeunes qui s »e sont mobilisés dira M. Timbine, ça vaut la peine de se battre pour ce pays. Pour cela il a lancé un appel à tous les jeunes de continuer sur ce chemin, pour consolider la paix, les acquis et pour la réconciliation nationale en cours dans notre pays. Avant de dire que la présence massive de ces jeunes témoigne leur attachement au Chef de l’Etat.

« IBK n’a pas besoin de tripatouiller les élections. il y aura suffisamment de ressort au moment venu pour pouvoir faire valoir ses atouts au profit des peuples maliens. Et qui au moment venu fera la différence dans les urnes », a-t-il déclaré. Il a rassuré qu’il y aura des élections libres, crédibles et transparentes. Il est convaincu que cela est dans l’intérêt de tous les citoyens maliens. « Le Mali, plus que jamais commence à sortir la tête de l’eau », a-t-il ajouté. Selon lui dans les 5 ans à venir, le Mali pourra atteindre des actions encourageantes sur tous les plans dans le second mandat d’IBK.

« Le parti pour le peuple malien à travers son mouvement ‘’IBK Takokele 2018’’, souhaite mobiliser une grande partie de la population afin d’accorder une victoire écrasante à « Boua » le 29 juillet prochain », a déclaré le président du mouvement. Avant de féliciter le Chef de l’Etat pour son bilan positif durant son premier quinquennat et le prier d’accepter 5 autres années de sacrifice pour cette nation qui selon lui a tant besoin de sa sagesse et de son leadership.

Ce qui a permis à M. Timbiné de rappeler que dans son premier mandat, IBK a rendu service à la nation malienne. Un service d’après lui a été rendu avec honneur et humilité. « Nous sommes convaincus qu’il est aujourd’hui l’homme de la situation et doit continuer la noble mission qu’il a commencée par peur de laisser le pays entre les mains des opportunistes », a-t-il indiqué. Pour cela il a cité quelques-unes des réalisations du Président de la République pendant ses 5années de gouvernance, qui selon lui relèverait d’un exercice périlleux : l’accord pour la paix et la réconciliation issu du processus d’Alger, un taux moyen annuel de croissance de 6% avec un niveau de plus de 7,2% en 2014. L’amélioration des conditions de vie et de travail des maliens, la troisième économie au sein de l’Union Economie et Monétaire Ouest Africain, le deuxième indice de développement Humain des pays du G5 sahel, 2014. En défendant toujours les actions menées par le Chef de l’Etat il dira que l’évènement malheureux de 2012 qui avait totalement anéanti notre République. Qu’en si peu de temps, IBK est parvenu à ramener le Mali dans le concert des nations, d’instaurer la confiance entre les investisseurs et le pays, d’augmenter le salaire des enseignants et autres travailleurs, de réaliser des infrastructures et bien d’autres.

« Pour nous, il est clair que Président IBK est la solution et demeure la solution », a affirmé le président du mouvement. En s’adressant aux jeunes il dira qu’ils devraient être reconnaissants à ce grand homme d’Etat qui a placé la jeunesse au cœur de sa gouvernance. Avant de dire haut et fort que jamais un gouvernement n’a autant valorisé la jeunesse dans notre pays.

Pour conclure son intervention, il a invité les membres du mouvement IBK Takokelen 2018 de se mettre à la tâche et de répondre présent au moment où ils seront appelés à porter « Boua » au pouvoir pour un deuxième mandat. A croire ces jeunes, la victoire à un seul tour est possible et, « nous ferons avec l’aide de Dieu ».

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Vœux de nouvel AN 2019/ Aliou DIALLO, Président d’honneur de l’ADP-Maliba « Mettre le Mali au-dessus de tout »

« …Les réformes territoriales, administratives et politiques seront au cœur de l’agenda politique national. Si ces changements dans le fonctionnement, l’organisation et l’administration de l’état sont le seul fait de l’actuelle majorité au pouvoir, cela

EDUCATION SEXUELLE AU MALI : « Le… FARE condamne la méthode… du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible… »

« Le parti FARE condamne la méthode d’approche du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible que celui-ci », indique un Communiqué du Parti FARE. Le parti FARE est vivement préoccupé par la tension sociale provoquée par le projet de manuel d’éducation

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de