| |

Lutte contre les stupéfiants : Un kg 400 grammes de cocaïne saisi sur un franco-malien

dimanche 13 juin 2021

Suite à la saisie de 3 373 briques de chanvre indien, d’une valeur marchande, estimée à plus de plus 450 000 000 FCFA par la direction de l’Office Centrale de lutte contre les stupéfiants (OCS), le jeudi 3 juin 2021 vers 16 h, l’antenne de l’Office Central des Stupéfiants de la Rive Gauche (OCS), a procédé à l’interpellation d’un suspect de nationalité Franco-malienne avec 1 kg 400 grammes de cocaïne, d’une valeur marchande de 46 000 000FCFA et d’une somme de 19 850 000 CFA.

Dans un communiqué signé par Tiantio Diarra, contrôleur général, directeur adjoint de l’OCS, il a été précisé que, le 3 juin 2021 vers 16 heures 10mn, à Hamdallaye ACI 2000 dans l’immeuble « Gambi » appartement N˚7, une équipe d’intervention de l’Antenne Rive Gauche de l’Office Central des Stupéfiants, a procédé à l’interpellation du nommé Bamba TRAORE, franco-malien âgé de 35 ans pour trafic international de cocaïne.

En effet, le suspect résidant à Bamako depuis décembre 2020, a été appréhendé en possession d’un 1kg 400 grammes de cocaïne d’une valeur marchande de 46 000 000 FCFA et d’une somme de 19 850 000 CFA.

Le suspect Bamba Traoré est connu des services de l’OCS pour avoir été interpellé par l’antenne OCS de l’Aéroport International Modibo KEITA SENOU en 2014. Selon le communiqué cette deuxième interpellation du récidiviste Bamba Traoré intervient après plusieurs mois de surveillance sur ses activités illicites.

« Le produit saisi a été testé positif à la cocaïne par les testeurs rapides de l’OCS et confirmé par le résultat du Laboratoire National de Santé », a déclaré le communiqué.

Par ailleurs, le suspect reconnait le caractère international du trafic car, selon ses dires, cette drogue devrait être acheminée en France et en Côte d’ivoire. Il a été conduit devant le procureur du pôle judiciaire spécialisé, compétent en la matière pour des suites judiciaires.

Le communiqué a indiqué que les investigations continuent et l’information sera donnée sur le l’évolution de l’enquête qui aboutira au démantèlement du réseau. « Le suspect qui vient d’être interpellé était dans notre viseur depuis des mois », a-t-il conclu.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav