| |

Lutte contre le terrorisme : les femmes du Mali, de Turquie se donnent la main

lundi 9 août 2021

Samedi 31 juillet 2021, les femmes veuves, les femmes déplacées et les femmes du Mouvement Aoua Keita du parti SADI, ont fait une déclaration de soutien aux mères de DIYARBAKIR en Turquie qui sont en sit-in depuis près de 700 jours pour demander le retour de leurs enfants qui ont été enrôlés dans le terrorisme. C’était au siège du parti SADI, lors d’une conférence de presse.

Cette conférence s’est déroulée en présence de Dr Oumar Mariko, président du parti SADI, de l’ambassadeur de Turquie au Mali, de Mme Traoré Fily Diallo, présidente du Mouvement Aoua Keita des femmes du parti SADI.

A titre de rappel, selon Mme Bah Salimata Coulibaly, membre du bureau des femmes du Mouvement Aoua Keita et du parti SADI, depuis le 3 septembre 2019 les « Mères de DIYARBAKIR », ville du Sud Est de la Turquie, sont en sit-in de protestation devant le bureau du Parti démocratique des peuples (HDP). « Elles, leurs familles et tout le peuple de Turquie protestent depuis près de 700 jours pour demander le retour de leurs enfants enlevés par les organisations terroristes et séparatistes. Et, seulement 30 enfants ont été libérés grâce à cette mobilisation », a-t-elle déclaré.

D’après elle, le Président de la République de Turquie, disait récemment dans un discours leur rendant hommage que ’’les Mères de DIYARBAKIR ont brisé le mur de la peur et ont mis en lumière le visage vicieux des ramifications politiques de l’organisation terroriste’’.

« Les femmes veuves, mères, sœurs et filles victimes des actes terroristes préparés et soutenus par l’impérialisme français et ses alliés au Mali, réunies ce jour, dénoncent rigoureusement les méthodes violentes et inhumaines de Kidnapping utilisées par les groupes extrémistes et séparatistes violents pour procéder au lavage de cerveaux et à la rétention forcées des enfants Turques », a-t-elle indiqué. Avant d’ajouter que ces femmes, soutiennent les « Mères de DIYARBAKIR » dans leur détermination à faire pression sur les auteurs et complices d’enlèvement et de rétention de leurs enfants.

Par cette rencontre, elles ont décidé d’apporter leur solidarité aux « Mères de DIYARBAKIR » réclamant leurs enfants kidnappés, victimes de lavage de cerveau et radicalisation par les séparatistes. Par ce regroupement, les femmes maliennes ont décidé d’apporter leur soutien au peuple Turque dans sa lutte pour une nation unitaire, unie et cohérente avec son histoire et ses valeurs socioculturelles.

Pour ce combat, les femmes apportent également leur soutien au peuple Turque contre la création du « corridor du terrorisme » créé pour perpétuer la guerre, la confrontation entre les peuples et au sein des peuples. Et manifestent leur entière opposition contre la création d’un « second Israël musulman ». Dont la première pierre sera la construction d’un corridor injustifiable servant les intérêts impérialistes dont le principal projet depuis des années est la création d’un « Grand Moyen Orient qui contrôlera et qu’il exploitera sans résistance.

Par la voix de Mme Bah Salimata Coulibaly, le Mouvement des Femmes Aoua Keita et l’association des veuves militaires du Mali, se battent avec toutes leurs énergies pour que leurs enfants d’ici et de Turquie ne soient pas « soldats américains ou français » semant la terreur et la désolation dans leur propre pays ou dans le monde.

« Les mères de DIYARBAKIR constituent la preuve vivante que les femmes déterminées sont capables de renverser le cours des événements et faire face à l’empire du mal par leur révolte, leur résistance, leur courage et la justesse de leur lutte. La récupération de 30 de leurs enfants est une preuve concrète de la justesse de leur position », a-t-elle déclaré.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav