• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Présidentielle au Mali/ MIOE-O2A : « le 2ème tour de l’élection présidentielle … a été libre, transparente et équitable »

    « La mission Internationale d’Observation Electorale des ONG et Associations Africaines (MIOE-O2A) considère que le second tour de l’élection présidentielle du 12 août 2018 a été libre, transparente et équitable ». La déclaration a été faite Tetevi Nyatefe Eli,

    Second tour de la présidentielle au Mali : Que dit la Mission d’observation électorale de la société civile africaine ?

    "Nonobstant quelques insuffisances, La mission d’observation électorale de la société civile africaine (LA MOESCA) s’accorde pour affirmer que le deuxième tour de l’élection présidentielle du 12 aout 2018 en République du Mali s’est déroulé dans un climat apaisé,

    2ème tour de l’élection présidentielle : Modibo Koné du Mouvement Mali Kanou appelle à voter IBK

    « Nous avons analysé les deux candidats en substance notre choix a été porte sur le candidat Ibrahim Boubacar Keita », indique Modibo Koné, dans une déclaration. Lisez ! Cher camarade, Mr les journalistes chers invites Madames et Monsieurs Au regard de la

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Lutte contre la drogue à Bamako : Un nigérian arrêté avec 106 boulettes de cocaïne d’une valeur de 36 millions de FCFA

    mercredi 6 septembre 2017 , par Assane Koné

    « Le Mercredi 30 Août 2017 aux environs de l0 heures, les éléments de l’Office Central des Stupéfiants ont procédé à l’interpellation d’une mule ». C’est par cette phrase que le Magistrat-Lieutenant colonel Adama Tounkara, Directeur de l’Office central des stupéfiants, a introduit son communiqué de presse à la date du 6 septembre 2017, annonçant l’arrestation d’un nigérian avec 106 boulettes de cocaïne, soit 1 kilogramme 800 de drogue

    Le communiqué précise que le suspect est de nationalité Nigériane et âgé de 36 ans. Il se dit commerçant de mèches à cheveux pour femmes et réside à Dakar au Sénégal. « Il transportait en réalité 106 boulettes de cocaïne ingérées soit 1 kilogramme 800 grammes avec emballage », a indiqué le Directeur de l’OCS.

    Selon lui, « cette interpellation fait suite à des renseignements obtenus sur sa connexion avec certains trafiquants reconnus de nos services ». Mieux, il a indiqué qu’à son interpellation, il avait nié catégoriquement les faits. « C’est face à la détermination des agents de I’OCS à lui faire passer une radiographie qu’il a avoué avoir transporté des boulettes. La radiographie a confirmé la présence de corps étrangers dans son ventre », a indiqué le Magistrat Lieutenant-colonel Adama Tounkara.

    Avant d’ajouter qu’ « Après deux jours d’observation dans les locaux de I ‘antenne de la Cellule Aéroportuaire Anti Trafics, le suspect a progressivement expulsé par voie rectale 106 boulettes d’une valeur de 36 millions de Francs Cfa ».

    Pour cette indélicatesse, selon le communiqué, le suspect a été présenté au procureur du Pole Judiciaire spécialisé et placé sous mandat de dépôt ce mercredi 06 septembre 2017 pour trafic international de drogues.

    Assane Koné

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce