Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Les Brèves du Journal Arc-en-ciel

mercredi 15 mai 2019

La COFOP salue la nomination de Poulo, Une crise alimentaire s’installe à Mopti, Le Mali et la BAD signent MALI/BAD trois accords, 22 éléments de la Force anti-terroriste du G5 Sahel formés aux évacuations médicales par la MINUSMA, Améliorer les conditions de détention des femmes dans les prisons de la région de Tombouctou, IBK met trois ambassadeurs en mission. Ce sont-là les brèves du Journal ARC-EN-CIEL de cette semaine. Lisez !

Gouvernement de mission : La COFOP salue la nomination de Poulo comme Ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement durable

Dans un communiqué publié le 7 mai 2019, la Coalition des Forces Patriotiques (COFOP) a salué la nomination de Housseini Amion GUINDO au poste de Ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable. La COFOP y a exhorté le Ministre GUINDO à bien servir le Mali afin de faire honneur à la coalition.
« Consciente du jugement de l’Histoire, toute la Coalition des Forces Patriotiques (COFOP) se met entièrement à la disposition du Camarade ainsi nommé », a indiqué le communiqué. Avant de lui dire que la « réussite est assurée car il es en terrain connu ».

Mopti : Une crise alimentaire s’installe ?

Une crise alimentaire touche actuellement la région de Mopti, et plus largement le Mali, en raison de la sécheresse et du conflit, qui a déplacé dans l’ensemble des régions du Mali, plus de 99 000 personnes. Dans la région de Mopti, près de 180 000 personnes se trouvent en situation d’insécurité alimentaire et plus de 46 000 personnes sont déplacées internes.

Victimes des attaques armées dans le centre du pays, parmi lesquelles l’attaque à Ogossagou du 23 mars 2019, de plus en plus de familles venant principalement des villages de Bankass et Djenné ont dû quitter leur maison pour trouver refuge et sécurité à Mopti chef-lieu et Socoura. En avril 2019, les autorités maliennes, à travers la Direction Régionale du Développement Social et de l’Economie Solidaire, ont ouvert le camp CAN 2002 à Socoura, où 89 ménages de déplacés internes, dont plus de 200 enfants, auxquels le PAM porte assistance alimentaire, ont trouvé accueil. Leur séjour dans le camp est temporaire mais leur retour au village est incertain.

MALI/BAD : Signature de trois accords

Mali-Banque Africaine de Développement : Signature de trois accords de don d’un montant global de 7,33 milliards de FCFA en faveur de l’amélioration de la résilience des populations du bassin du Niger et de la sauvegarde des écosystèmes du fleuve.
Le Premier ministre, Chef du Gouvernement, Ministre de l’Economie et des Finances Dr. Boubou CISSE et le Responsable Pays de la Banque Africaine de Développement au Mali Mme Haly Louise DJOUSSOU-LORNG ont signé trois accords de dons, d’un montant global de 7,33 milliards de FCFA relatifs au financement du Programme Intégré de Développement et d’adaptation au Changement Climatique dans le Bassin du Fleuve Niger (PIDACC), le vendredi 10 mai 2019, en présence du Ministre de l’Energie et de l’Eau M. Sambou WAGUE, du Ministre de l’Environnement, de l’Assainissement et du Développement Durable, M. Housseini Amion GUINDO et du Ministre Délégué au Budget Mme SYLLA Aoua BARRY.

Partenariat G5 Sahel/MINUSMA : 22 éléments de la Force anti-terroriste du Sahel formés aux évacuations médicales

22 éléments de la Force du G5 Sahel viennent d’être formés, par la Minusma, aux évacuations médicales (casevac/medevac), ainsi que sur les coordinations des mouvements des aéronefs par des agents de liaison aérienne.

Première du genre, cette formation sur les évacuations sanitaires avait deux volets. Le premier concernait les procédures et méthodes d’évacuation d’urgence ou de routine, à la MINUSMA et ce, dans le cadre d’une collaboration avec le G5 Sahel. Quant à la seconde partie de cette session, elle était consacrée à la formation des agents de liaison aérienne, pour coordonner le transport des patients. Tenue au Quartier général de la Mission onusienne à Bamako, durant quatre jours, cette formation était destinée à 22 éléments du G5 Sahel. 22 personnes, dont la majorité est professionnel de santé, et toutes issues des cinq Etats membres du Groupe, à savoir : le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad. Outre le savoir dispensé par son personnel, la MINUSMA a également fourni le support logistique, à travers l’hébergement, la restauration, et le transport des participants, afin que cette formation puisse se tenir dans les meilleures conditions.

Etat de droit : Améliorer les conditions de détention des femmes dans les prisons de la région de Tombouctou

Le Bureau régional de la MINUSMA à Tombouctou vient lancer le projet d’extension de la Maison d’Arrêt de Niafounké. Financé pour plus de 24 millions de francs CFA, ce Projet à impact rapide (QIP), de la section des Affaires judiciaires et pénitentiaires de la Mission onusienne au Mali, vise à appuyer le rétablissement de l’autorité de l’Etat et améliorer les conditions de détention des femmes.

En 2016, un projet de la MINUSMA avait déjà partiellement réhabilité et équipée la Maison d’arrêt de Niafounké. Ce second projet a pour but d’étendre les locaux de l’infrastructure. Les travaux concernent la construction d’un quartier pour femmes, d’un bureau pour le chef de l’établissement, d’un magasin de stockage pour vivres, d’une infirmerie, d’un bureau de greffe, d’une salle de garde, d’une toilette, d’un mur de clôture, d’un portail coulissant avec portillon incorporé, ainsi que d’un hangar qui servira de parloir aux femmes détenues.

Koulouba : IBK met trois ambassadeurs en mission

Avant leur départ pour défendre les intérêts du Mali et des maliens et surtout pour renforcer la coopération entre le Mali et leur pays d’accueil, le Président de la République, Chef de l’Etat, Son Excellence Ibrahim Boubacar Keita, a reçu en audience dans l’après-midi du 9 mai 2019, successivement SEM. Mohamed Aly Ag Ibrahim Ambassadeur du Mali en Turquie, SEM. Mohamed Dibassy Ambassadeur du Mali en République Islamique de Mauritanie et SEM. Mandjou Berthé Ambassadeur du Mali au Royaume de Belgique.

Avant de regagner leurs juridictions respectives, les trois diplômâtes maliens étaient venus remercier le Président de la République, pour la confiance placée en eux et en même temps solliciter ses directives et son accompagnement dans le cadre du raffermissement des relations de coopération entre leur pays d’accueil et le Mali.
Les audiences ont eu lieu en présence du Ministre Secrétaire Général de la Présidence, du Ministre Directeur de Cabinet du Chef de l’Etat et du Chef d’Etat Major Particulier du Chef de l’Etat.

Rassemblés par
Hamidou B Touré

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Vœux de nouvel AN 2019/ Aliou DIALLO, Président d’honneur de l’ADP-Maliba « Mettre le Mali au-dessus de tout »

« …Les réformes territoriales, administratives et politiques seront au cœur de l’agenda politique national. Si ces changements dans le fonctionnement, l’organisation et l’administration de l’état sont le seul fait de l’actuelle majorité au pouvoir, cela

EDUCATION SEXUELLE AU MALI : « Le… FARE condamne la méthode… du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible… »

« Le parti FARE condamne la méthode d’approche du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible que celui-ci », indique un Communiqué du Parti FARE. Le parti FARE est vivement préoccupé par la tension sociale provoquée par le projet de manuel d’éducation

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de