Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Le PARENA invite les forces démocratiques et patriotiques à une alternance en août 2018

mardi 2 janvier 2018

« Nous lançons un vibrant appel à la convergence de toutes les forces démocratiques et patriotiques de l’intérieur comme de l’extérieur pour un rassemblement autour d’un projet de gouvernance pour sauver le Mali, en réalisant, en juillet – août 2018, l’alternance ». Telle est la conclusion d’un communiqué de presse publié le 31 décembre 2017 par le Comité Directeur du PARENA. Lisez !

Le président de la République vient de nommer son 5ème Premier ministre et son 7ème gouvernement en quatre ans d’exercice du pouvoir d’État.

Rien ne dit que ce Premier ministre et ce gouvernement seront les derniers du quinquennat qui prendra fin le 4 septembre 2018.

Les vrais détenteurs du pouvoir au Mali, toujours à la manœuvre, ont imposé un gouvernement à leur dévotion. Nul doute que les affaires continueront de plus belle !

Ce 7ème gouvernement, comme les précédents, est, à l’évidence, incapable de répondre à l’ampleur et à la gravité de la crise malienne, qu’il s’agisse de l’impasse du processus de paix, de l’embrasement du Centre ou de la mauvaise gouvernance.

En quatre ans, le Mali, pays en guerre, dont l’existence est menacée, a eu six ministres de l’Administration Territoriale, cinq ministres de la Défense et cinq ministres de la Justice.

L’instabilité gouvernementale chronique est l’illustration d’un manque criard de vision du président IBK et d’une profonde crise politique.

L’échec du président saute à l’œil nu. Quel dramatique gâchis !

Pour le PARENA, la solution à la dégradation continue de la situation ne réside pas dans le remaniement ministériel permanent, mais dans un REMANIEMENT PRESIDENTIEL.

Pour ce faire, nous lançons un vibrant appel à la convergence de toutes les forces démocratiques et patriotiques de l’intérieur comme de l’extérieur pour un rassemblement autour d’un projet de gouvernance pour sauver le Mali, en réalisant, en juillet – août 2018, l’alternance.

Bamako, le 31 décembre 2017
Le Comité Directeur du PARENA

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en

Paix et réconciliation au Mali : La Plateforme des femmes leaders joue sa partition

La Plateforme des femmes leaders au Mali a tenu le vendredi 31 août 2018 un point de presse dans la salle de conférence du Centre national de documentation et d’information sur la femme et l’enfant (CNDIFE). Lors de ce point de presse un communiqué a été lu

Travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou : La BDM-SA lance un Appel d’offres

La Banque de Développement du Mali lance un Appel d’Offres Ouvert entre des entreprises en règle vis-à-vis de la législation malienne pour la réalisation des travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou. Lisez l’avis d’Appel d’offres ouvert !