Version imprimable de cet article Version imprimable | |

L’action des policiers contre les citoyens à Badalabougou : Le FDS pressé de voir les résultats des enquêtes promises

jeudi 11 juillet 2019

« Le FSD et l’ensemble des Maliens restent vigilants et attendent avec impatience les résultats des enquêtes promises, par le Directeur Général de la Police, ainsi que les sanctions y afférentes ». Cette déclaration a été faite dans un communiqué du Le Front pour la sauvegarde de la démocratie (FDS), publié le 10 juillet 2019.

Suite à ce que l’on peut qualifier de bavure policière à Badalabougou, lorsque des policiers ont volontairement cassé avec des pierres les vitres de véhicules stationnés, le Directeur Général de la Police avait annoncé des enquêtes.

Aujourd’hui, avec le communiqué du FDS, tout porte à croire que l’opposition malienne suit avec beaucoup d’attention le dénouement de cette affaire qui a inquiété plus d’un.

« Le FSD a vu avec stupéfaction et indignation, dans une vidéo faisant le tour des réseaux sociaux, des policiers cassant des vitres des voitures des particuliers dans le quartier de Badalabougou, le 5 juillet 2019, suite à des manifestations de protestation contre l’installation du siège du G5 Sahel au mess des officiers », indique le communiqué.

Avant d’estimer que « ces actes des éléments de la police nationale outre qu’ils salissent l’uniforme national, contribuent à donner de nos services de sécurité l’image de brutalité gratuite préjudiciable à notre pays ».

Pour cela, « le FSD et l’ensemble des Maliens restent vigilants et attendent avec impatience les résultats des enquêtes promises, par le Directeur Général de la Police, ainsi que les sanctions y afférentes », indique le document élaboré par Soumaïla Cissé et ses camarades.

Assane koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.