• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Mouvement ON A TOUT COMPRIS « Waati Sera » : « Nous ne sommes point des extrémistes »

    « Nous ne sommes point des extrémistes, nous estimons que nos interrogations à l’endroit de la diplomatie française et notre appel au respect des valeurs républicaines méritent des réponses idoines de la part de la France. Donc, c’est une façon à nous, d’exprimer

    La MINUSMA condamne fermement l’attaque contre le camp onusien à Kidal

    Tessalit, le 22 mars 2018 – La MINUSMA condamne de la façon la plus ferme l’attaque perpétrée contre le camp de la mission à Kidal. Tôt ce matin, le camp de la MINUSMA a en effet été la cible de tirs indirects aux mortiers. Selon les rapports préliminaires, des

    Nord du Mali : Gatia-MSA annoncent la neutralisation de Almahmoud Ag Iddar Alias Mokossi

    « Almahmoud Ag Iddar Alias Mokossi le numéro trois (3) de l’organisation criminelle sévissant dans la zone, ainsi que six (6) autres bandits ont été́ neutralisés, trois (3) bandits immobilisés en instance d’être remis aux autorités, quatre (4) véhicules

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Kidal : Pourquoi le PM Soumeylou Boubeye Maïga a reporté son voyage depuis Tessalit ?

    jeudi 22 mars 2018 , par Assane Koné

    Annoncée pour 12 heures, puis pour 16 heures, l’arrivée du Premier Ministre Soumeylou Boubeye Maïga, dans la ville de Kidal, a été définitivement reportée pour demain. Du côté de la Primature, l’on a finalement admis le report de l’atterrissage de l’appareil du Premier ministre pour demain et grave l’on avance la dégradation des conditions atmosphériques.

    Contrairement à la dégradation des conditions météorologiques à Kidal, la Primature aurait plutôt à gagner en admettant la dégradation du climat sécuritaire. Selon les informations qui nous viennent du côté de Kidal, il n’y a point de dégradation des conditions météorologiques de nature à perturber l’atterrissage d’un quelconque appareil volant. Et, du coup, l’on pourrait se demander si les 8 roquettes lancées en 2 minutes contre le camp de la Minusma à Kidal et qui a fait 5 blessés du côté des soldats de la force Barkhane et d’importants dégâts matériels, ne seraient pas la raison fondamentale du report de l’arrivée en fanfare du Premier Ministre Soumeylou Boubeye Maïga à Kidal ?

    En effet, le jeudi 22 mars 2018, la quiétude a été perturbée dans la capitale des Ifogas. Tôt le matin, 8 tirs de roquettes, en l’espace de 2 minutes, ont jeté de l’émoi sur le camp de la MINUSMA à Kidal, en faisant 5 blessés du côté des soldats de la force française Barkhane et de nombreux dégâts matériels du côté du camp.

    Ce drame survenu très tôt à Kidal, a conduit de nombreux confrères à annoncer l’annulation du voyage du Premier ministre à Kidal. Mais, c’était sans compter avec la prouesse des communicateurs de la Primature.

    D’abord, dans un premier Communiqué, le Centre d’Information Gouvernementale du Mali (CIGMA) a réagit en soutenant que « la tournée du Premier ministre se passe très bien ». Et, a même tenu à rappeler que « le Premier ministre Soumeylou Boubèye a entamé, ce matin, par Tessalit, son périple qui le conduira à Kidal, Gao, Tombouctou et Mopti ». Avant d’ajouter que « la visite du PM se poursuit normalement ». Se voulant plus précis, le CIGMA dira que « Présentement, il rencontre les populations de Tessalit. Juste après, le Chef du Gouvernement et sa délégation vont déjeuner avec les FAMA avant de continuer sur Kidal vers 16H, sauf en cas de perturbation atmosphérique ».

    La dernière partie de cette sortie du CIGMA, n’est pas passée inaperçue : « … avant de continuer sur Kidal vers 16H, sauf en cas de perturbation atmosphérique ». Du coup, tout bon observateur pouvait imaginer la suite. Et, l’information qui devait suivre, nous a confortés dans nos convictions. L’on y annonçait le report du voyage du Premier Ministre Soumeylou Boubeye Maïga et avançait comme raison la dégradation des conditions météorologiques.

    Mais, les informations qui nous viennent de Kidal sont contraires. Selon des témoignages en provenance de la capitale des IFOGAS, la dégradation des conditions météorologiques du côté de Kidal, ne doivent pas être mises en avant pour justifier le voyage du PM. La raison doit sûrement se situer ailleurs. Et, les 8 roquettes tirées sur le camp de la MINUSMA, en l’espace de 2 minutes, pourraient être la raison principale.

    Assane Koné

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce