Version imprimable de cet article Version imprimable | |

IBK au Sommet de la francophonie en Arménie : Michael Jean a fait du bon travail

lundi 15 octobre 2018

Le chef de l’Etat a participé au Sommet de la francophonie en Arménie. A l’issue duquel Sommet, le ministre rwandaise des Affaires étrangères, Louise Mushikiwabo a été élue par voie de consensus. Après le sommet, IBK s’est adressé à la presse. Voici quelques extraits.

« Je voudrais remercier le peuple Arménien et les autorités arméniennes pour la qualité de l’accueil dont nous avons été témoins. A l’unanimité, tous ceux qui sont venus ici aujourd’hui nombreux et nous fûmes nombreux, sont de cet avis. Je crois que le bilan a été fait, toute la Francophonie était là. Le thème également était de pertinence avérée. Notre communauté sort de la rencontre de Erevan renforcée, renforcée et même tous les sujets dont on nous dit qu’ils fâcheraient n’ont pas fâchés. Nous sortons absolument en ordre, plus que jamais dans un parfait consensus qui nous a valu de choisir notre sœur Louise Mushikiwabo du Rwanda, et nous avons quand même rendu un hommage appuyé à Michaël Jean pour son action à la tête de l’Organisation depuis que nous l’avons élue en 2014 à Dakar. Elle a fait du bon travail. Mais aujourd’hui la décision africaine a été de confier à une de nos sœurs la ministre rwandaise des Affaires étrangères les soins de porter encore plus haut les couleurs de la Francophonie. Et connaissant Louise Mushikiwabo, je n’en ai pas le moindre doute.

…Je crois que les grands chantiers qui ont été ouverts pendant le mandat de Michaël Jean vont être poursuivis dans tous les domaines et singulièrement le domaine de l’éducation, le domaine de la promotion du genre, l’autonomisation des femmes, et tout ce qui va faire que la solidarité du monde francophone sera effective et vive autour des communautés…Nous nous sortons de Erevan aujourd’hui absolument optimistes.

Perspective après Erevan : je crois que nous allons connaître les nouveaux progrès dans la mise en œuvre des programmes dont nous avons convenu, et il y’a un programme qui va couvrir de 2019 à 2022 » a déclaré le Chef de l’Etat.

Arc-En-Ciel

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en