Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Gouvernement Édouard Philippe : Qui sont les ministres de Macron

mercredi 17 mai 2017

Sans surprise, plusieurs proches du nouveau président ont été nommés à des postes clés. Quelques personnalités de droite ont également été débauchées, et la société civile est relativement bien représentée.

C’était la première épreuve du feu du nouvel exécutif. Après l’élection d’Emmanuel Macron (En marche !) à la présidence de la République, et la nomination d’Édouard Philippe (LR) au poste de premier ministre, la composition de leur gouvernement était très attendue. Le secrétaire général de l’Élysée, Alexis Kholer, vient de dévoiler cette liste lors d’une courte allocution prononcée ce mercredi après-midi depuis la cour du palais. Sans surprise, plusieurs proches du nouveau président ont été nommés à des postes clés. Quelques personnalités de droite ont également été débauchées. Enfin, la société civile y est relativement bien représentée.

« Sur proposition du premier ministre, le président de la République a nommé :

- M. Gérard Collomb, ministre d’État, ministre de l’Intérieur
- M. Nicolas Hulot, ministre d’État, ministre de la Transition écologique et solidaire
- M. François Bayrou, ministre d’État, Garde des Sceaux, ministre de la Justice
- Mme Sylvie Goulard, ministre des Armées
- M. Jean-Yves Le Drian, ministre de l’Europe et des Affaires étrangères
- M. Richard Ferrand, ministre de la Cohésion des territoires
- Mme Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé
- Mme Françoise Nyssen, ministre de la Culture
- M. Bruno Le Maire, ministre de l’Économie
- Mme Murielle Pénicaud, ministre du Travail
- M. Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale
- M. Jacques Mézard, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation
- M. Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des comptes publics
- Mme Frédérique Vidal, ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche, et de l’Innovation
- Mme Annick Girardin, ministre des Outre-Mers
- Mme Laura Flessel, ministre des Sports
- Mme Élisabeth Borne, ministre auprès du ministre d’État, ministre de la Transition écologique chargée des Transports
- Mme Marielle de Sarnez, ministre auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, chargée Affaires européennes
Sont nommés secrétaires d’État :
- M. Christophe Castaner, chargé des Relations avec le Parlement, Porte-parole gouvernement
- Mme Marlène Schiappa, chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes
- Mme Sophie Cluzel, chargée des Personnes handicapées
- M. Mounir Mahjoubi, chargé du Numérique

Le président de la République réunira le Conseil des ministres le jeudi 18 mai 2017 à 11 heures ».

http://www.lefigaro.fr

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques