Version imprimable de cet article Version imprimable | |

GREVE ILLIMITEE DES MAGISTRATS : Vers une reprise du dialogue ?

lundi 8 octobre 2018

La reprise du dialogue entre le gouvernement et les syndicats grévistes n’est qu’une question de jour. C’est ce qu’à laissé le président de la Commission Lois de l’Assemblée nationale, Zoumana N’Tji Doumbia, l’émissaire de l’Hémicycle.

Lèvera, lèvera pas la grève illimitée ? Les syndicats des magistrats ne décollèrent pas, malgré la pression exercée sur eux par l’opinion nationale. C’est dans ce climat de dialogue de sourd entre eux et le gouvernement que l’Assemblée nationale, à travers sa Commission Lois, a relancé les concertations en vue d’un retour du dialogue, voire un dénouement de la crise.

Zoumana N’Tji Doumbia, a rencontré le Barreau, les Surveillants de prison et la Commission nationale des droits de l’Homme. Ceux-ci peuvent servir de porte d’entrée pour la recherche de solution d’une grève qui ne fait que des frustrés et qui s’enlise.

La rencontre du président de la Commission Lois de l’AN avec certaines corporations de la famille judiciaire, a permis aux uns et aux autres, de donner leurs points de vue sur la situation.

Egalement concernés par les effets collatéraux de la grève, le Barreau, les Surveillants de prison et la CNDH ont fait des propositions pour une sortie de crise. La Commission Lois de l’AN, selon N’Tji Doumbia, a promis d’analyser ces propositions et fera un rapport à l’endroit des différentes parties (gouvernement et syndicats). A travers ces consultations, le président de la Commission Lois de l’AN entend réinstaurer le dialogue pour qu’enfin, les parties puissent se comprendre.

Il est à rappeler que le Groupement des leaders religieux a aussi rencontré les grévistes et s’apprête à en faire autant pour le gouvernement. Gageons que le dialogue prôné par les émissaires de l’Assemblée nationale puisse être une réalité, même au jour d’aujourd’hui le fossé entre le gouvernement et les grévistes s’agrandisse.

Bintou Touré
Journal Hebdomadaire malien « ARC-EN-CIEL »

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en

Paix et réconciliation au Mali : La Plateforme des femmes leaders joue sa partition

La Plateforme des femmes leaders au Mali a tenu le vendredi 31 août 2018 un point de presse dans la salle de conférence du Centre national de documentation et d’information sur la femme et l’enfant (CNDIFE). Lors de ce point de presse un communiqué a été lu

Travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou : La BDM-SA lance un Appel d’offres

La Banque de Développement du Mali lance un Appel d’Offres Ouvert entre des entreprises en règle vis-à-vis de la législation malienne pour la réalisation des travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou. Lisez l’avis d’Appel d’offres ouvert !