Version imprimable de cet article Version imprimable | |

GREVE ILLIMITEE DES MAGISTRATS : Vers une reprise du dialogue ?

lundi 8 octobre 2018

La reprise du dialogue entre le gouvernement et les syndicats grévistes n’est qu’une question de jour. C’est ce qu’à laissé le président de la Commission Lois de l’Assemblée nationale, Zoumana N’Tji Doumbia, l’émissaire de l’Hémicycle.

Lèvera, lèvera pas la grève illimitée ? Les syndicats des magistrats ne décollèrent pas, malgré la pression exercée sur eux par l’opinion nationale. C’est dans ce climat de dialogue de sourd entre eux et le gouvernement que l’Assemblée nationale, à travers sa Commission Lois, a relancé les concertations en vue d’un retour du dialogue, voire un dénouement de la crise.

Zoumana N’Tji Doumbia, a rencontré le Barreau, les Surveillants de prison et la Commission nationale des droits de l’Homme. Ceux-ci peuvent servir de porte d’entrée pour la recherche de solution d’une grève qui ne fait que des frustrés et qui s’enlise.

La rencontre du président de la Commission Lois de l’AN avec certaines corporations de la famille judiciaire, a permis aux uns et aux autres, de donner leurs points de vue sur la situation.

Egalement concernés par les effets collatéraux de la grève, le Barreau, les Surveillants de prison et la CNDH ont fait des propositions pour une sortie de crise. La Commission Lois de l’AN, selon N’Tji Doumbia, a promis d’analyser ces propositions et fera un rapport à l’endroit des différentes parties (gouvernement et syndicats). A travers ces consultations, le président de la Commission Lois de l’AN entend réinstaurer le dialogue pour qu’enfin, les parties puissent se comprendre.

Il est à rappeler que le Groupement des leaders religieux a aussi rencontré les grévistes et s’apprête à en faire autant pour le gouvernement. Gageons que le dialogue prôné par les émissaires de l’Assemblée nationale puisse être une réalité, même au jour d’aujourd’hui le fossé entre le gouvernement et les grévistes s’agrandisse.

Bintou Touré
Journal Hebdomadaire malien « ARC-EN-CIEL »

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.