Version imprimable de cet article Version imprimable | |

G5-Sahel : IBK reçoit l’Ambassadeur de France pour le Sahel

vendredi 6 octobre 2017

Le Président de la République, Chef de l’Etat a reçu en audience en début d’après midi le Diplomate Jean-Marc CHATAIGNER, Nouvel Ambassadeur de la France pour le Sahel. L’Ambassadeur CHATAIGNER était accompagné par SEM Mme Evelyne Descorps, Ambassadrice de France au Mali. Les échanges au cours de l’audience ont essentiellement porté sur les aspects relatifs au fonctionnement du G5-Sahel, aux différents projets en cours en matière de sécurité pour le déploiement de la Force conjointe du G5-Sahel.

A sa sortie, l’Envoyé Spécial de la France pour le Sahel a déclaré : ’’ J’ai été désigné par le Président Macron et par le Ministre des affaires étrangères Jean Yves Le Drian pour porter le message de la France aux pays membres du Sahel et soutenir en particulier les efforts du G5 -Sahel. Paris soutiendra également les efforts préparés au niveau de l’espace en matière de développement en vue de la conférence de Bruxelles qui doit se tenir au mois de décembre prochain. »

« Nous saluons totalement les initiatives maliennes pour le G5-Sahel, le déploiement de la Force conjointe du G5-Sahel est indispensable pour assurer le retour à la stabilité dans la région », a insisté l’Ambassadeur Chataigner . Paris appuiera tous les efforts du Mali pour mobiliser la communauté internationale pour le G5-Sahel.

« Le Ministre Le Drian présidera une réunion du Conseil de sécurité des Nations-Unies le 30 Octobre prochain, nous examinerons encore les possibilités de renforcer les appuis du G5-Sahel de la part de la MINUSMA et nous allons poursuivre nos efforts pour soutenir la conférence qui va être organisée par le Mali et par l’Union Européenne à Bruxelles en décembre pour vraiment mobiliser tous les financements internationaux », a déclaré l’Envoyé Spécial.

Jean- Marc Chataigner n’a pas manqué d’évoquer les derniers événements tragiques survenus il y’a seulement quelques heures à la Frontière entre le Mali et le Niger. Ces événements à son avis prouvent que plus que jamais qu’ils ont besoin d’une force régionale forte « pour cela nous avons besoin de l’appui unanime de la communauté internationale’ », a-t-il martelé.

M.Chataigner est un Spécialiste de l’Afrique et des questions de développement. Il est depuis 2015 directeur général délégué de l’Institut de recherche pour le développement.

Ambassadeur de France à Madagascar de 2009 à 2012, il a dirigé auparavant les cabinets d’Alain Joyandet puis de Jean-Marie Bockel, secrétaires d’Etat chargés de la Coopération et de la Francophonie sous Nicolas Sarkozy.

Madou’s Camara
https://www.facebook.com/mamadou.ca...

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Vœux de nouvel AN 2019/ Aliou DIALLO, Président d’honneur de l’ADP-Maliba « Mettre le Mali au-dessus de tout »

« …Les réformes territoriales, administratives et politiques seront au cœur de l’agenda politique national. Si ces changements dans le fonctionnement, l’organisation et l’administration de l’état sont le seul fait de l’actuelle majorité au pouvoir, cela

EDUCATION SEXUELLE AU MALI : « Le… FARE condamne la méthode… du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible… »

« Le parti FARE condamne la méthode d’approche du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible que celui-ci », indique un Communiqué du Parti FARE. Le parti FARE est vivement préoccupé par la tension sociale provoquée par le projet de manuel d’éducation

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de