• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Abdoulaye Idrissa Maïga dément son soutien à l’opposition, mais ne dit pas qu’il soutient IBK

    « …Depuis quelques jours, des rumeurs persistantes et non fondées circulent dans certains journaux et sur les réseaux sociaux, annonçant mon soutien à l’opposition. J’apporte un démenti formel et clair à ces allégations mensongères et prie, par ailleurs, les

    Ministère de la réconciliation nationale et de la cohésion sociale : Le Chef de Cabinet, le Colonel Moussa Zabour Maïga n’est plus

    Le Colonel Moussa Zabour MAIGA, un infatigable artisan de la Paix dont la vie au service de la nation, aura été un sacerdoce hors du commun, n’est plus. Cet illustre cadre des forces de défense et de sécurité, Chef de Cabinet du département en charge de la

    Présidentielle 2018 : La CMA votera pour le candidat qui va mettre intégralement en œuvre l’Accord d’Alger

    « La CMA…n’a pris aucun engagement politique vis à vis d’un quelconque candidat aux élections présidentielles. Toutefois, si la CMA devrait donner un mot d’ordre pour un candidat, il sera en faveur de celui qui s’engagerait fermement à la mise en œuvre intégrale

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    France : un réseau de trafic de 4x4 vers la Guinée et le Mali démantelé

    dimanche 24 juin 2018 , par Assane Koné

    Ils étaient spécialisés dans le vol de 4x4 : neuf jeunes ont été interpellés mardi dernier 19 juin à Évry, dans le département de l’Essonne (France) pour avoir volé au moins 68 Range Rover qu’ils exportaient ensuite vers Bamako et Conakry.

    La plupart sont jeunes, de 18 à 22 ans. Tous français, une majorité d’origine malienne, ils sévissaient dans le département de l’Essonne depuis des mois. L’enquête pour démanteler le réseau a débuté en janvier dernier. Il aura donc fallu six mois d’investigation.

    Depuis le début de l’année, « ces petits voyous sont suivis, ça ne leur prenait pas plus d’une minute pour voler un 4x4. Ils avaient, dit une source policière contactée, trouvé la technique électronique pour vaincre les alarmes et les trackers. »

    L’enquête a mené les policiers dans le département de l’Essonne, notamment le parking de l’aéroport d’Orly, jusqu’au Havre et Anvers, deux grands ports où les Range Rover de luxe étaient placés dans des containers, deux ou trois véhicules par container, direction Conakry et Bamako.

    Un juge d’instruction va délivrer une commission rogatoire internationale. Les polices françaises, maliennes et guinéennes devraient être amenées à collaborer pour démonter le ou les réseaux des pays d’export. « C’est compliqué, confie cette source policière, moins avec Bamako que Conakry, mais ça reste très compliqué. » Depuis 2015, cinq réseaux de trafiquants spécialisés dans l’exportation de 4x4 vers le Sahel ont été démantelés.

    Par RFI

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce