Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Forum de l’Habitat et des Banques 2017 : Une réponse aux besoins d’habitat de la Diaspora malienne aux USA

lundi 8 mai 2017

Dans le but de répondre aux besoins réels de la diaspora en termes de produits bancaires et immobiliers, et de façon durable, la société Salvage bureau et ses partenaires, ont initié le forum d’échanges et de discutions d’une journée qui sera suivie d’une semaine commerciale de vente de produits bancaires et immobiliers, dénommé Forum de l’Habitat et des Banques (FOHABA).

« La 3ème édition du FOHABA est prévue du 13 au 14 mai 2017 à Atlanta et du 17 au 18 mai 2017 à New-York, après le succès remporté pendant les deux premières éditions ». L’information a été donnée par Abdoulaye Traoré, promoteur d’Espaces Immobiliers et l’un des initiateurs du FOHABA, lors d’une conférence de presse le jeudi 4 mai 2017 au siège de l’ACI.

Selon lui cette initiative vise à favoriser l’accès de la diaspora à des logements décents, qui demeure une préoccupation majeure pour les nombreux maliens vivants à l’étranger et qui connaissent beaucoup handicapes liés à l’éloignement, notamment les abus de confiance de tous genres.

Cette rencontre a enregistré la présence de Cheick Sidi Diarra, PDG de l’ACI, Adama Diarra, directeur du Sesame, Abdoulaye Kouyaté, directeur général adjoint des Assurances Sabugnuman, Mohamed Shérif Haidara, président des maliens de la diaspora et du président de l’Assurance Ouest Africaine Immobilière.

Selon Abdoulaye Traoré, le Forum de l’Habitat et des Banques est comme une réponse à cette question en apportant à nos compatriotes la sécurité et en leur offrant une plus grande variété de choix de logements en matière de qualité et de prix.

Il a fait savoir que lors de la précédente édition, la SIFMA, selon les informations, aurait enregistré des promesses de d’achat de maison d’une valeur de 2 milliards de FCFA et l’ACI entre 800 à 900 millions F CFA. « Le forum de cette année, en plus des logements, va s’ouvrir à l’investissement et aux produits d’assurance », a-t-il ajouté. La Sesame-Sarl est présente au Forum pour faire la liaison interactive et réagir selon les besoins de la Diaspora en proposant plusieurs possibilités de collaboration de travail.

Abdoulaye Traoré a félicité les banques et établissements financiers ainsi que les agences immobilières pour leur accompagnement à ce forum. Qui selon lui n’attendent pas s’arrêter à si bon chemin, après les Etats unis, « ils vont se tourner vers les maliens vivants en Afrique, en Europe et en Asie », a-t-il indiqué avant de conclure.

Bintou COULIBALY (stagiaire)

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques