Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Festival International de Sélingué, Urban Music et Mode : La 6ème édition aura lieu du 23 au 26 mars 2017

mercredi 15 mars 2017

En prélude à ce rendez- vous culturel et artistique, le comité d’organisation du festival a rencontré la presse, le mardi 14 mars 2017 au Palais de la culture Amadou Hampathé Ba. Cette rencontre a permis aux organisateurs d’expliquer les tenants et aboutissants de la 6ème édition du festival aux hommes de medias. Cette édition est placée sous le thème : « Paix et Réconciliation nationale ». Des Concerts, des défilés de mode, des ateliers de formation, des conférences, concours de bras de fer, Night Club, seront les temps forts de cette rencontre culturelle et artistique, au bord de la retenue d’eau du barrage de Sélingué.

Dans son exposé, Ibrahim Coulibaly, administrateur général du Festival, a indiqué que cette année, le comité d’organisation misera beaucoup sur la qualité de l’organisation. « Il faudrait maitriser le cadre technique et organisationnel du Festival. Ce sera aussi une occasion pour nous de mettre en lumière les locaux », a-t-il confié. Et d’ajouter que des conférences débats sur la paix et la Réconciliation Nationale et sur la sécurité routière, seront animées.

Ibrahim Coulibaly a ajouté que « l’ouverture aura lieu le jeudi 23 mars 2017. Ensuite, elle sera suivie de l’ouverture du village artisanale dédié à l’exposition sur le site A à Dalabala. Le même jour, il sera procédé à l’ouverture de la plage et un concert animé la nuit par Doussou Bagayoko et plusieurs autres artistes locaux sur le site B, sis au quartier Carrière ».

« La finale en direct des bras de fer au bord du Sankarani. La soirée verra également l’organisation d’un défilé de mode et un concert géant avec Tiken Jah Fakoly, Calibre 27, Sidiki Diabaté et l’artiste ivoirien, Serge Benaud. Aussi, une boîte de nuit à ciel ouvert, sera installée au bord du Sankarani, non loin du mythique barrage de Sélingué. Le festival prendra fin le dimanche 26 mars 2017 par une rencontre avec les autorités locales », a laissé entendre Ibrahim Coulibaly.

« Nous nous sommes associés au festival, il y a 2 ans, pour apporter notre savoir faire et une contribution financière. Nous ne ménagerons aucun effort pour mettre un service de qualité pour le grand bonheur des festivaliers », a rassuré le Responsable sponsoring Orange-Mali.

Des défilés de mode sont prévus dans le programme avec des stylistes comme Momo style, Sadio Collection, Allure by Aya, Adja Pagne Style et Accessoires (Mme Diakité Awa Diarra).

Moussa Mallé SISSOKO

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques