Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Espoir IBK 2018 : Opération 3 millions de cartes NINA

lundi 30 octobre 2017

« Opération 3 millions de cartes NINA, un projet monté par l’association IBK 2018, pour soutenir, assister et accompagner le président de la république dans toutes ses actions jusqu’à sa réélection à l’élection présidentielle de 2018 dès le premier tour », a déclaré Amara Bagayoko, président de l’association IBK 2018 lors d’une conférence de presse. Avant d’annoncer que le lancement est prévu du 1er novembre 2017 au 31 octobre 2018.

Le samedi 21 octobre 2017, s’est tenu au siège de la section du RPM de la commune V, une conférence de presse organisée par l’association IBK 2018. L’objectif est d’échanger avec la presse sur la politique menée par l’association afin de soutenir le président pour sa réélection dès le premier tour. Pour se faire, l’association a monté un projet intitulé ‘’opération 3 millions de cartes NINA’’.

La tenue de cette rencontre avec la presse a enregistré la présence de Sekou Bathily, président du comité d’élaboration du projet opération de 3 millions de cartes NINA, Mme Maiga Mariam Maiga trésorière, Adrahamane Fofana, membre de l’association.

Le président de l’association IBK 2018 a expliqué qu’il s’agit d’avoir une base de données de trois (3millons) d’électeurs potentiels que l’association s’engage à faire voter lors des élections futures en faveur du président de la république. Il a ajouté que l’objectif principal de l’opération carte NINA est la réélection du président IBK dès le premier tour. Poursuivant son intervention il dira qu’elle vise également à recenser trois millions d’électeurs potentiels prêt à voter en vue de constituer une base de données, porter une assistance aux électeurs ayant égarés leur carte NINA et ceux dont les cartes ont été détruites, sensibiliser et assister les nouveaux majeurs à aller compléter leur enrôlement dans les centres réservés à cet effet, organiser des campagnes de sensibilisation pour mieux expliquer la vision et le bilan du président de la république, renforcer et soutenir son pouvoir.

Après avoir édifié les journalistes sur le projet de 3 millions de cartes NINA, Amara Bagayoko a parlé de son association. Il dira que c’est une association politique créée le 30 avril 2017 par des femmes et des hommes engagés pour la réélection de son excellence Ibrahim Boubacar Keita.

L’association a son siège social à Bamako (Kalaban Coura), elle a pour objectif de mettre tout en œuvre pour la réélection du président de la république dès le premier pour. Cette association, d’après son président est bien structurée avec des coordinations locales et régionales, des bureaux communaux dans le district au nombre de six (6). Ainsi qu’un bureau national. Il a ajouté que l’adhésion à l’association IBK 2018 est libre et volontaire pour toute personne inscrite sur la liste électorale et détenant une carte NINA lui permettant d’accorder son suffrage au président de la république lors de l’élection présidentielle de 2018 pour l’honneur du Mali et le bonheur des Maliens.

Bintou COULIBALY (stagiaire)

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Réactions

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en

Paix et réconciliation au Mali : La Plateforme des femmes leaders joue sa partition

La Plateforme des femmes leaders au Mali a tenu le vendredi 31 août 2018 un point de presse dans la salle de conférence du Centre national de documentation et d’information sur la femme et l’enfant (CNDIFE). Lors de ce point de presse un communiqué a été lu

Travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou : La BDM-SA lance un Appel d’offres

La Banque de Développement du Mali lance un Appel d’Offres Ouvert entre des entreprises en règle vis-à-vis de la législation malienne pour la réalisation des travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou. Lisez l’avis d’Appel d’offres ouvert !