Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Election présidentielle de 2018 : Mohamed Ali bathily rejoint Aliou Boubacar Diallo pour le changement en 2018

jeudi 22 mars 2018

Quand le candidat de l’ADP-Maliba rencontre l’ancien Ministre Mohamed Ali Bathily, cela sort de l’ordinaire, n’est-ce pas ? Aliou Boubacar Diallo, Président d’honneur de ADP MALIBA et candidat à l’élection présidentielle de Juillet 2018, rencontre Mohamed Ali bathily, ancien ministre et Président de l’Association APM. De quoi ont-t-ils parlé ? Lisez !

« Cet après-midi, en tant que candidat de l’ADP-Maliba à l’élection présidentielle de Juillet prochain, j’ai rencontré Mohamed Ali Bathily, ancien Ministre et Président de l’association APM. Nous avons longuement échangé sur la situation nationale et sur les échéances électorales à venir », indique Aliou Bobacar Diallo dans un post sur sa page facebook. Avant d’ajouter : « Je suis très heureux de vous annoncer que nous avons décidé d’unir nos forces dans notre bataille commune pour obtenir le changement tant attendu par les maliens en 2018 ». En effet selon lui : « cette importante alliance s’inscrit dans mon objectif décliné à Nioro du Sahel et visant à rallier le plus grand nombre de forces politiques et sociales à notre projet pour le changement de gouvernance au Mali ».

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en