Version imprimable de cet article Version imprimable | |

DOUANE A HEREMAKONO : Le chef de bureau fait fuir des transporteurs

lundi 9 septembre 2019

L’absence du chef du bureau de la douane de Hèrèmankono (frontière avec le Burkina) de son bureau cause des préjudices énormes aux transporteurs qui ont fini par abandonner le poste pour d’autres bureaux de douane.

Le bureau de la douane de Hèrèmakono est situé à la frontière entre le Mali et le Burkina Faso. Et c’est là que les transporteurs en provenance du Togo, Ghana, Burkina se rendent généralement en temps normal pour effectuer les formalités douanières. Depuis un certain temps, des transporteurs ont décidé de faire un trait sur ce poste à cause du comportement du chef du bureau.

Selon nos informations, le chef de bureau est absent de son lieu de travail les matins. Il n’y met pied que les après-midi. Cette absence du chef du bureau de douane, affirme nos sources n’est pas sans conséquence sur le dédouanement rapide des marchandises. Un camionneur en provenance du Togo nous révèle que généralement, ils atteignent le poste de douane la nuit espérant que dans la matinée, ils remplissent les formalités et pour continuer. Malheureusement, ils sont obligés de se soumettre au bon vouloir du chef du bureau de douane. « Les autres agents disent qu’on est obligé d’attendre le chef de bureau qui ne vient que les après midi », a martelé un transporteur. « Cette attente du chef de bureau nous fait perdre du temps et de l’argent », poursuit notre interlocuteur.

Pour se départir des ennuis à eux causés par le chef de bureau, la plus part des transporteurs ont préféré abandonné le poste de douane de Hèrèmankono pour celui de Koury ou de Sikasso. Dans ses deux bureaux, ils disent qu’ils auront au moins des agents et leurs dossiers seront traités à temps et sans qu’ils ne soient trimballés « parce qu’ici le service est au grand complet. Il suffit de se décider et le travail est fait à hauteur de souhait ».

C’est récemment qu’une mission d’un département ministériel qui a séjourné à Hèrèmankono pour la mission de contrôle périodique, a découvert ce problème qui bloque le bon fonctionnement de l’administration douanière à cette frontière et cause d’énormes désagréments aux usagers. Les membres de ladite mission n’ont pu rencontrer le chef de bureau en sa qualité de premier responsable. Les travaux de vérifications des documents ont été faits en son absence et par les autres agents de la douane.

Le DG de la Douane est interpellé.

Hamidou B Touré
ARC EN CIEL

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.