Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Côté d’Ivoire : Le RHDP annonce un conseil politique le 29 juillet pour dévoiler son candidat

jeudi 23 juillet 2020

Le Directeur Exécutif du RHDP, Coalition au pouvoir depuis 2011, a eu une rencontre successivement ce jour avec ses délégués départementaux, sous-préfectoraux, communaux et les structures sous-tutelle.

A cette occasion, Adama Bictogo a annoncé la tenue d’un Conseil politique le 29 juillet 2020 à l’Hôtel Ivoire, au cours duquel, une déclaration sera adressée officiellement au Chef de l’Etat Alassane, qui va répondre à l’appel de la base ou non, pour un troisième mandat.

Les délégués départementaux, sous-préfectoraux et communaux ont traduit à leur niveau, leur engagement par un tonnerre d’applaudissement et de chant. Toute chose qu’Adama Bictogo a salué en ces termes : « votre tonnerre d’applaudissement est l’expression de l’avis de l’ensemble de tous les militants RHDP parce que nous sommes habités par le devoir de mémoire d’Amadou Gon Coulibaly, nous sommes habités à rendre hommage au Président Alassane Ouattara ».

Le Directeur Exécutif du RHDP n’a pas aussi passé sous silence les récents commentaires du Secrétaire Exécutif du PDCI, Maurice Kakou Guikahué. « Il y a un secrétaire exécutif d’un parti dont je ne nommerai pas, qui a voulu faire croire à une certaine presse que la base ne s’est pas exprimée. C’est vous la base et c’est vous qui allez porter la candidature et vous allons faire triompher la mémoire d’Amadou Gon Coulibaly, et nous allons gagner cette élection », a-t-il dit.

Adama Bictogo a aussi rencontré les structures sous-tutelle. Les femmes ont annoncé qu’elles se prononceront dimanche au cours d’une cérémonie à Abidjan.

Quant aux enseignants du secondaire, ils ont déclaré qu’ils se prononceront samedi prochain à Bouaké (centre), pour rendre hommage et appeler à la candidature de Ouattara, en présence de la ministre de l’Education nationale, Kandia Camara.

La Jeunesse a aussi marqué son adhésion à la candidature du président Alassane Ouattara, toutefois elle a exprimé des mécontentements.

Dah Sansan a affirmé que la jeunesse estime que beaucoup reste à faire à leur niveau : « la prise en compte de la jeunesse ne convient pas », les jeunes plaident afin que « la structuration telle qu’elle se présente, puisse bouger pour impacter le terrain ».

« Que les jeunes puissent être pris en compte. Il nous faut absolument restructurer et il faut que la direction du parti fasse confiance à cette jeunesse. Faire confiance à cette jeunesse c’est aussi l’accompagner », a déclaré Dah Sassan.

Koaci.com

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav