• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Séminaire de restitution de l’étude actuarielle des régimes gérés par l’INPS : Ce qu’il faut savoir

    L’an deux mille dix-huit et le 19 juin s’est tenu à Bamako, à l’hôtel Maeva, le séminaire de restitution de l’étude actuarielle sur les régimes de prévoyance sociale gérés par l’ institut National de Prévoyance Sociale. Le présent séminaire avait pour objectif

    Programme de Renforcement des capacités pour l’éducation au Mali : Vers l’élaboration d’une Stratégie Nationale pour le Développement des Statistiques de l’Education

    Dans l’objectif d’élaborer la cartographie des données pour le Cadre National des Indicateurs (CNI) et le plan de collecte des données requises, le Bureau de l’UNESCO à Bamako, en collaboration avec le Ministère de l’Education Nationale, et avec l’appui technique

    Programme pour la Consolidation de la Paix au Mali : la planification des activités a été élaborée de manière participative

    Le Bureau de l’UNESCO à Bamako a organisé, du 4 au 7 juin 2018 à Ségou, l’atelier sur l’élaboration du Manuel de formation et de planification des activités du programme sur les fonds pour la Consolidation de la Paix « Peacebuilding fund » (PBF), dénommé « Les

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Convention de crédit BNDA-AFD : L’AFD met environ 20 milliards de F CFA à la disposition de la BNDA

    mercredi 20 décembre 2017 , par Assane Koné

    Cette ligne sera prioritairement destinée au financement du monde rural, cœur de métier de la banque verte. Cet appui financier qui s’inscrit dans le cadre de la nouvelle initiative Alliance Sahel est un bel exemple de coopération Nord-Sud.

    Le partenariat entre l’Agence Française de Développement et la Banque Nationale de Développement du Mali se renforce d’année en année depuis 36 ans. L’illustration a été donnée par la signature, entre les deux entités, d’une convention de crédit d’environ 20 milliards de F CFA pour une durée de 10 ans avec 2 ans de différé. C’était le mardi 19 décembre 2017 à Paris au siège de l’AFD. Les documents ont été signés par le Directeur général de l’AFD, M. Rémy RIOUX et celui de la BNDA, M. Moussa Alassane DIALLO.

    Par cette convention, l’AFD met à la disposition de la BNDA des ressources longues pour accompagner le développement de ses activités de financement. Cette ligne sera prioritairement affectée au financement des exploitations agricoles, des petites et moyennes entreprises rurales, des associations et coopératives agricoles, des entreprises agro-industrielles, des PME/PMI, des Institutions de micro finance.

    Selon le Directeur général de la BNDA, M. Moussa Alassane DIALLO, la pertinence de ce projet et son opportunité résident dans sa contribution à promouvoir des activités génératrices de revenus à travers des crédits aux micros et petites entreprises individuelles ou collectives, formelles ou informelles, qui sont de véritables animatrices de l’activité socio-économique et peuvent constituer à l’échelle nationale de puissants leviers de développement et de croissance économique.

    L’initiative est d’autant plus heureuse, aux dires du Directeur général de la BNDA, que : « la problématique de l’accès au financement bancaire des PME/PMI et des entrepreneurs individuels, surtout en milieu rural, reste posée de longue date sans solutions durables, ni perspectives crédibles » D’où son espoir que : « Cet apport financier de l’AFD est une contribution très significative pour mieux accompagner cette catégorie de clientèle dans son développement et dans sa croissance. Et la BNDA se positionne comme le partenaire idéal pour accompagner les entreprises agricoles, les PME/PMI et les entrepreneurs individuels, notamment en milieu rural. Elle a développé et mis en place des produits spécifiques ciblant ces catégories de clientèle, le financement du monde rural étant inscrit dans son cœur de métier ».

    Tout en se félicitant de la bonne qualité du partenariat entre l’AFP et la BNDA, son Directeur général M. Rémy RIOUX considère cette convention comme une manière de joindre leurs forces au service de la population malienne. L’enveloppe, a-t-il laissé entendre, va couvrir largement le territoire malien au bénéfice des agriculteurs, des petites et très petites entreprises du pays. « La croissance est possible dès lors que le réseau financier fonctionne efficacement. Tout cela s’inscrit dans un effort plus large qu’on appelle l’Alliance pour le Sahel avec six bailleurs de fonds dont l’ADF avec les gouvernements du G5 Sahel dont le gouvernement du Mali », a-t-il affirmé.

    Le Directeur du Département financement des Entreprises, Banques et Collectivités de l’AFD, M. Djalal KHIMDJEE, le Directeur Afrique de l’AFD, M. Jean Pierre Marcelli et Directeur de l’AFD au Mali, M. Pascal COLLANGE, ont tous magnifié la collaboration et le partenariat entre les deux entités et ont émis le vœu que cette initiative se poursuive et que cette ligne permette à la BNDA de mieux accompagner sa clientèle au bénéfice de l’économie malienne.

    Correspondance particulière

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce