Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Conseil National des Jeunes du Mali : Des raisons valables pour que Mohamed Salia et son compagnon quittent le CNJ

vendredi 11 novembre 2016

Depuis leur élection, datant de trois ans au sommet du CNJ, Mohamed Salia s’est illustré comme un oiseau et passe son temps à chanter. Tantôt à la manière d’un poète, il lâche çà et là des vers et des syllabes. Parfois il se métamorphose en « slammeur ». De nos jours on a le sentiment que le Président du CNJ est passé à côté de sa vocation première pour faire carrière. A travers cette façon de faire il croyait séduire son auditoire pour faire diversion. La jeunesse malienne l’a suivi dans son délire et dans sa divagation. Peu à peu, il a emprunté une voie glissante qui l’a mené droit à la déroute totale.

Après trois longues années de tâtonnement, les espoirs se sont effondrés autour de l’homme. Son vrai visage s’est révélé au grand jour. Actuellement, la jeunesse malienne s’est réveillée du sommeil profond et entend faire le grand ménage. Son incapacité à diriger la jeunesse malienne s’est avérée.

-  Les belles phrases et la bonne parole sont insuffisantes pour se maintenir au sommet de l’instance suprême de la jeunesse malienne.
-  Les jeunes du Mali veulent sortir du gouffre, de l’improvisation chronique, de l’égarement pour emprunter une voie honorable.
-  L’un et l’autre ne remplissent plus les critères d’éligibilité à la tête de l’instance pour avoir dépassé la limite d’âge fixé à 35 ans.
-  Mohamed Salia ayant pris goût au pouvoir s’accroche malheureusement aux délices les yeux fermés dans la démesure.
-  Pendant trois longues années de mandat ils ont été confrontés dans l’incapacité totale d’impulser des projets fiables pour le développement de la jeunesse malienne.

Ces derniers temps, le Président du CNJ Mohamed Salia et son clan ont montré leur face cachée anti démocratique en violant les textes qui les ont porté haut à la tête du CNJ pendant trois ans d’affilé par des méthodes dignes de la mafia. De nos jours les jeunes du Mali n’en peuvent plus de ces méthodes indignes et rétrogrades et invite Mohamed Salia et son clan à la retenue et à faire preuve de responsabilité.

En réaction à cette attitude indécente, les candidats rejetés de manière arbitraire ont créé un collectif pour faire valoir la loi et invitent l’ancien Président d’être lucide pour éviter un embrasement au sommet du CNJ.

Sambou Traoré

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Paix et réconciliation au Mali : La Plateforme des femmes leaders joue sa partition

La Plateforme des femmes leaders au Mali a tenu le vendredi 31 août 2018 un point de presse dans la salle de conférence du Centre national de documentation et d’information sur la femme et l’enfant (CNDIFE). Lors de ce point de presse un communiqué a été lu

Travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou : La BDM-SA lance un Appel d’offres

La Banque de Développement du Mali lance un Appel d’Offres Ouvert entre des entreprises en règle vis-à-vis de la législation malienne pour la réalisation des travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou. Lisez l’avis d’Appel d’offres ouvert !

Travaux de réaménagement de l’Agence de Boulkassoumbougou : La BDM-SA lance un Appel d’offres

La Banque de Développement du Mali lance un Appel d’Offres Ouvert entre des entreprises en règle vis-à-vis de la législation malienne pour la réalisation des travaux de réaménagement de l’Agence de Boulkassoumbougou. Lisez le document d’Appel d’offres ouvert !