Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Congrès de l’ADP-Maliba : La déclaration réaffirme l’appartenance sans équivoque du parti à l’opposition politique

mercredi 29 mai 2019

Au terme des travaux du 2ème congrès de l’ADP-Maliba qui s’est déroulé du 25 au 26 mai 2019 au CICB, la déclaration à réaffirmé l’appartenance sans équivoque du parti à l’opposition politique. Les congressistes ont adressé 20 motions de constat, de remerciement et de félicitations ainsi que 11 résolutions. La déclaration finale a été rendue publique par le secrétaire politique du bureau sortant en présence de toutes les personnalités.

L’ADP-Maliba a réaffirmé son appartenance sans équivoque à l’opposition politique. Le parti a rejetté toute tentative visant à engager l’ADP-Maliba dans une voie différente de celle d’une opposition constructive et républicaine qui respecte notre identité.

Selon le secrétaire politique, le congrès donne le mandat au Comité Exécutif pour continuer l’implantation du parti afin de consolider les acquis. Engage le parti à renouveler ses efforts pour trouver une solution durable à la crise multidimensionnelle qui secoue notre pays depuis de longues années, à resserrer les rangs et à redynamiser l’ensemble des structures de base de l’ADP-Maliba. Il réaffirme l’appartenance sans équivoque du parti à l’opposition politique. Le parti rejette toute tentative visant à engager l’ADP-Maliba dans une voie différente de celle d’une opposition constructive et républicaine qui respecte notre identité. Le congrès engage les jeunes et les femmes du parti à se mobiliser davantage pour le triomphe des idéaux du parti, encourage la direction du parti à accompagner les Mouvements des jeunes et des femmes dans leur structuration et leur action de terrain, entérine le rapport de la commission de conciliation et de bons offices mise en place le 21 Avril 2019 ainsi que la décision n°0002/PABD/ADP-Maliba portant exclusion de certains militants du parti.

Le congrès, exhorte le Président d’honneur à rester la sentinelle de la défense des intérêts fondamentaux du Parti et le Parti à œuvrer pour la tenue du dialogue national ainsi qu’à lutter résolument contre toutes les dérives du système politique, économique et social du Mali. Il rejette toute nouvelle prorogation du mandat des députés de l’Assemblée Nationale et appelle soit à la tenue de l’élection des députés, soit à la mise en place d’une Assemblée Constituante reflétant la réalité du paysage politique au sortir du premier tour de l’élection présidentielle du 29 Juillet 2019.

Le congrès engage le parti à soutenir sans équivoque nos braves et valeureuses Forces Armées Maliennes dans leur mission de préservation de l’intégrité du territoire national et de lutte contre le terrorisme et toutes les instances à se mobiliser dans la perspective des prochaines échéances électorales.

Motions de constat, de remerciement et de félicitation

Le congrès :

1. Remercie les militants pour leur présence de qualité lors des travaux de commission et lors de la cérémonie de clôture. Le Congrès souhaite bon retour à tous les militants dans leurs localités respectives.

2. Apprécie la présence de la classe politique ainsi que de la Société Civile lors des cérémonies d’ouverture et de clôture. Cette présence à nos côtés est le symbole de la fraternité patriotique qui existe entre les acteurs de la démocratie que nous sommes.

3. Considère la présence des leaders religieux et des notabilités comme un véritable honneur fait aux militants et les en remercie.

4. Félicite le parti pour avoir pris la décision historique, le 5 Aout 2016, de se retirer de la Majorité présidentielle.

5. Salue la démarche du Comité Exécutif sortant qui a consisté à organiser une consultation nationale de l’ensemble de la base militante du parti avant d’entériner le retrait de la Majorité Présidentielle.

6. Remercie les députés qui ont fait le choix, consécutif à notre retrait de la Majorité, de rejoindre l’ADP-Maliba.

7. Félicite les sections du parti pour avoir pu présenter des listes lors des élections communales de 2016. Le Congrès est heureux de l’élection de 227 conseillers communaux parmi lesquelles figurent huit (8) maires et plusieurs adjoints.

8. Apprécie à sa juste valeur l’engagement patriotique du Président d’honneur, Monsieur Aliou Diallo, du Comité Exécutif, du Mouvement National des Jeunes et du Mouvement National des Femmes lors de la contestation de la tentative de révision constitutionnelle de 2017.

9. Se félicite de la désignation unanime du camarade Aliou Diallo en qualité de candidat lors de la Conférence Nationale des 10 et 11 Mars 2018 à Nioro du Sahel.

10. Remercie très chaleureusement les partis politiques et associations membres de la plateforme « Ensemble pour le renouveau du Mali » (ERE DU MALI) pour leur soutien à la candidature du camarade Aliou Diallo lors de l’élection présidentielle du 29 Juillet 2018.

11. Remercie de façon appuyée le très respecté Mohamed ould Cheickna Hamaoullah Haidara, Chérif de Nioro, qui n’a pas hésité une seconde à soutenir le camarade Aliou Diallo en y mettant toute son énergie et son dévouement.

12. Félicite et rend un hommage appuyé au camarade Aliou pour le score de 8,03% qu’il a obtenu malgré les nombreuses irrégularités relevées lors de toutes les étapes du processus électoral.

13. Félicite les militants et sympathisants qui se sont mobilisés comme un seul homme pour mener une campagne dynamique.

14. Dénonce les fraudes qui ont eu lieu lors de l’élection présidentielle.

15. Salue la décision sage et républicaine du camarade Aliou Diallo de tourner la page de l’élection présidentielle et d’appeler les maliens à se concentrer sur l’essentiel : sauver le Mali.

16. Regrette la non tenue du Congrès à sa date échue du 8 Février 2019.

17. Salue la décision historique de faire reconnaître la caducité du mandat du Comité Exécutif sortant par le camarade-Président d’honneur Aliou Diallo et les membres du Comité Exécutif sortant signataires de la déclaration du 16 Avril 2019. La reconnaissance de la caducité du mandat du CE a permis de sauver le parti et de clarifier la position de l’ADP-Maliba.

18. Remercie le camarade Aliou Diallo pour l’organisation de ce 2e Congrès Ordinaire.

19. Remercie l’ensemble des délégués pour le déplacement et la participation de qualité à ce 2e Congrès ordinaire.

20. Félicite le nouveau Président de l’ADP MALIBA et les membres du Comité Exécutif entrant pour leur élection.

Motion spéciale

Le congrès a appris, par acte d’huissier datant du dimanche 26 Mai 2019 amplié au siège du parti, que le Rassemblement pour la Justice Sociale (RJS) a fusionné avec l’Alliance Démocratique pour la Paix (ADP-Maliba) lors de son Congrès extraordinaire tenu à Koutiala. Une délégation de l’ADP-Maliba a assisté audit Congrès extraordinaire. Le Congrès prend acte du dépôt de la déclaration de fusion au niveau du Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation. Le Congrès adresse une motion de félicitation aux militants qui ont rejoint nos rangs. Nous leur souhaitons la chaleureuse bienvenue.

Résolutions

Le congrès :

1- Donne le mandat au Comité Exécutif pour continuer l’implantation du parti afin de consolider les acquis.

2- Engage le parti à renouveler ses efforts pour trouver une solution durable à la crise multidimensionnelle qui secoue notre pays depuis de longues années.

3- Engage le parti à resserrer les rangs et à redynamiser l’ensemble des structures de base de l’ADP-Maliba.

4- Réaffirme l’appartenance sans équivoque du parti à l’opposition politique. Le parti rejette toute tentative visant à engager l’ADP-Maliba dans une voie différente de celle d’une opposition constructive et républicaine qui respecte notre identité.

5- Engage les jeunes et les femmes du parti à se mobiliser davantage pour le triomphe des idéaux du parti.

6- Encourage la direction du parti à accompagner les Mouvements des jeunes et des femmes dans leur structuration et leur action de terrain.

7- Entérine le rapport de la commission de conciliation et de bons offices mise en place le 21 Avril 2019 ainsi que la décision n°0002/PABD/ADP-Maliba portant exclusion de certains militants du parti.

8- Exhorte le Président d’honneur à rester la sentinelle de la défense des intérêts fondamentaux du Parti.

9- Exhorte le Parti à œuvrer pour la tenue du dialogue national ainsi qu’à lutter résolument contre toutes les dérives du système politique, économique et social du Mali.

10- Rejette toute nouvelle prorogation du mandat des députés de l’Assemblée Nationale et appelle soit à la tenue de l’élection des députés, soit à la mise en place d’une Assemblée Constituante reflétant la réalité du paysage politique au sortir du premier tour de l’élection présidentielle du 29 Juillet 2019.

11- Engage le parti à soutenir sans équivoque nos braves et valeureuses Forces Armées Maliennes dans leur mission de préservation de l’intégrité du territoire national et de lutte contre le terrorisme.

12- Engage toutes les instances à se mobiliser dans la perspective des prochaines échéances électorales.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Vœux de nouvel AN 2019/ Aliou DIALLO, Président d’honneur de l’ADP-Maliba « Mettre le Mali au-dessus de tout »

« …Les réformes territoriales, administratives et politiques seront au cœur de l’agenda politique national. Si ces changements dans le fonctionnement, l’organisation et l’administration de l’état sont le seul fait de l’actuelle majorité au pouvoir, cela

EDUCATION SEXUELLE AU MALI : « Le… FARE condamne la méthode… du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible… »

« Le parti FARE condamne la méthode d’approche du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible que celui-ci », indique un Communiqué du Parti FARE. Le parti FARE est vivement préoccupé par la tension sociale provoquée par le projet de manuel d’éducation

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de