• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    L’adoption de la Loi relative aux défenseurs des droits de l’homme : une avancée majeure qui nécessite des mesures d’application pour une protection effective et efficace

    Bamako, le 26 Janvier 2018 : Les organisations œuvrant au Mali pour la défense des droits de l’homme se réjouissent de l’adoption par le gouvernement malien de la loi relative aux défenseurs des droits de l’homme. Cette promulgation intervient à la suite d’un

    Le Chemin des Tirailleurs à Sorano, le samedi 10 février 2018

    La Compagnie du Théâtre national Daniel Sorano du Sénégal et le Théâtre de la Mascara de France présentent la pièce de théâtre « Le Chemin des Tirailleurs », le samedi 10 février 2018 à 17 H à Sorano. Cette coproduction théâtrale est

    Littérature : Yoro Ba rime pour l’Afrique

    L’auteur Yoro Ba publie « Afrique où la rime partagée » chez Baobab Edition. La cérémonie de dédicace de l’ouvrage est prévue, le samedi 3 février 2018 à 16 heures à KeurBirago, siège de l’association des écrivains du Sénégal, sous la présidence de Monsieur Abdou Latif

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    Commission d’enquête internationale pour le Mali : Les membres sont connus

    jeudi 25 janvier 2018 , par Assane Koné

    Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, a annoncé mardi soir sa décision d’établir la Commission d’enquête internationale prévue par l’Accord pour la paix et la réconciliation au Mali et de nommer Lena Sundh (Suède), Vinod Boolell (Maurice) et Simon Munzu (Cameroun) en tant que commissaires.

    Etablie à la demande des parties signataires de l’Accord, la Commission soutiendra la réconciliation nationale et appuiera les efforts des autorités maliennes dans la lutte contre l’impunité, a précisé le porte-parole du Secrétaire général dans une note à la presse. Mme Sundh a été désignée Présidente de cette commission.

    Les résolutions 2227 (2015), 2295 (2016) et 2364 (2017) du Conseil de sécurité ont donné à la Mission intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA) le mandat de soutenir les mesures de réconciliation et de justice prévues par l’Accord, y compris la Commission d’enquête internationale.

    Les Commissaires, qui serviront à titre individuel, enquêteront sur les graves violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire commises au Mali depuis janvier 2012 et soumettront un rapport au Secrétaire général dans un délai d’un an.

    Mme Sundh a occupé plusieurs postes d’Ambassadeur et a été Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général en République démocratique du Congo et Chef du Haut-Commissariat aux droits de l’homme (HCDH) au Népal.

    M. Boolell est un magistrat qui a enseigné le droit pénal, les droits de l’homme et le droit constitutionnel. Il a été conseiller judiciaire pour le HCDH au Cambodge ainsi que juge international au Kosovo.

    M. Munzu a une longue expérience dans le domaine des droits de l’homme comme avocat, universitaire et fonctionnaire des Nations Unies. Il a été Chef par intérim des opérations sur le terrain pour les droits de l’homme au Rwanda, ainsi que Représentant du Haut-Commissaire aux droits de l’homme et Représentant spécial adjoint du Secrétaire général en Côte d’Ivoire.

    Source : un.org

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce