Version imprimable de cet article Version imprimable | |

CEDEAO : Les frontières terrestres seront ouvertes le 1er juillet prochain

mercredi 1er juillet 2020

Les frontières terrestres des pays de l’espace CEDEAO vont commencer à s’ouvrir dès le 1er juillet 2020, si non au plus tard le 15 juillet 2020. C’est une proposition du Comité ministériel de la coordination des Transports de la CEDEAO.

Au terme d’une réunion qui s’est achevée ce jour, le Comité ministériel de la coordination des Transports, propose une démarche en plusieurs phases. La première appelée ‘interne’ consiste à rouvrir les aéroports domestiques et à lever les restrictions relatives au transport terrestre au sein des états membres de la CEDEAO à la fin du mois de juin 2020. La deuxième élargirait l’ouverture entre les états membres pour permettre la libre circulation des biens et des personnes, à partir de la première quinzaine du mois de juillet et au plus tard le 15 juillet. La troisième ouvrirait les frontières aériennes et terrestres aux autres pays (hors CEDEAO) ne présentant pas de niveau très élevés de taux de contamination à la COVID-19 à partir de la deuxième quinzaine de juillet, et au plus tard le 31 juillet. A partir du 1er août, les vols intercontinentaux seront ouverts.

Reste aux Chefs d’Etat et de Gouvernement de la CEDEAO de valider ces propositions. Au Mali, pour l’instant, la décision de la réouverture des frontières n’a pas été prise.

La plupart des Etats ont fermé leurs frontières aériennes et terrestres pour stopper la chaîne de propagation de la Covid-19.

Dans l’espace CEDEAO, le nouveau coronavirus n’est pas encore totalement sous contrôle. Si à la date du 17 juin 2020, le Togo recensait 544 cas de Covid-19, le Ghana était à 12 mille 929, le Bénin voisin de l’Est note 572 et 899 cas au Burkina-Faso.

En Europe, la réouverture des frontières s’effectue progressivement. Le 15 juin 2020, plusieurs Etats de l’Union européenne comme la France, ont rouvert leurs frontières à certains de leurs voisins européens.

ARC EN CIEL

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav