Version imprimable de cet article Version imprimable | |

BDM-SA : un nouveau record de 1 000 milliards de FCFA

lundi 29 avril 2019

Le samedi 27 avril 2019, sous la présidence de Ahmed Mohamed Ag Hamani, ancien Premier ministre du Mali, le conseil d’administration de la BDM-SA s’est réuni en sa 66ème session ordinaire. C’était dans la salle de conférence de son siège.

L’ouverture des travaux de cette session s’est déroulée en présence de Brehima Amadou Haidara, administrateur directeur général de la BDM-SA, de Papa Sadio Traoré, secrétaire général du comité syndical. Les débats relatifs à l’examen, à l’approbation des états financiers 2018 et surtout à la répartition du résultat, étaient inscrits à l’ordre du jour.

Après l’adoption et l’examen des points inscrits à l’ordre du jour, le conseil a apprécié les performances réalisées par le premier groupe bancaire Malien au titre de l’arrêté des comptes annuels au 31 décembre 2018 qui se sont soldés, pour la première fois dans l’histoire bancaire au Mali, par un total bilan de plus de 1 000 milliards de FCFA et un résultat bénéficiaire de plus de 15 milliards de FCFA.

Le conseil d’administration a tenu à adresser ses chaleureuses félicitations et ses encouragements au Management et à l’ensemble du personnel du groupe bancaire pour les performances réalisées et les a exhorté à persévérer dans l’effort en vue de relever les nouveaux défis de l’industrie bancaire.

Pour l’administrateur directeur général de la BDM-SA, ce record est a salué, car c’est un niveau exceptionnel. Il a reconnu que ces performances ont été réalisées dans un contexte économique très difficile pour la zone et plus particulière pour notre pays et du plan comptable bancaire. Tout de même, selon lui ce travail est le fruit de l’abnégation, de sacrifice. L’occasion était favorable pour lui de saluer tout le personnel de la BDM-SA et tous les collaborateurs du conseil d’administration qui ont donné les orientations pour pouvoir atteindre ces résultats.

Brehima Amadou Haidara a indiqué que les perspectives pour l’année 2019, c’est de consolider les acquis, améliorer la qualité des services, de travailler sur la rénovation des agences. A cela s’ajoute l’ouverture de points de vente dans la sous-région, notamment au Togo et au Sénégal. En plus, l’ambition de la BDM-SA, c’est d’être la première sur le terrain. Tout en rappelant que l’ouverture du nouveau siège est toujours d’actualité.

« Nous prendrons notre bâton de pèlerin pour sensibiliser d’abord les travailleurs à l’accomplissement des devoirs dans l’éthique et dans les règles de l’art, pour développer une vraie culture d’entreprise, et pour recenser les doléances par la suite. Doléances qui seront assorties de recommandations qui seront soumises aux organes exécutifs », a affirmé Papa Sadio Traoré. Pour cela, il a exhorté ses camarades à mettre la BDM-SA au-dessus de tout, avant de remercier sa hiérarchie pour l’assurance maladie, la CRRAE et bien d’autres. Il a rappelé qu’ils procéderont par la Benchmark : « faire le tour des banques de la place, analyser les conditions du personnel et faire des propositions concrètes avec évaluation de l’incidence financière, pour qu’ensemble, nous définissions un plan progressif d’exécution. Nous créerons de la richesse pour la prise en charge des doléances ». Il a ajouté qu’ils s’impliqueront dans l’optimisation des coûts pour générer des économies d’échelle, couvrant les besoins de la cantine, de la grille salariale et ceux du nouvel accord d’établissement.

Bintou Coulibaly

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.