Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Assemblée nationale du Mali : Le 5ème Congrès de SADI lève la suspension de la participation de ses députés

mardi 26 mars 2019

Du 23 au 24 mars 2019, le parti SADI dans le cadre de son 5ème congrès, était en conclave à Koutiala. A l’issue de ce congrès les délégués dans une majorité écrasante, ont voté une motion pour le retour rapide des députés SADI pour occuper leur fauteuil à l’Assemblée nationale.

On se souvient qu’à la faveur de la fin du mandat des députés à l’Assemblée nationale, le Gouvernement, après une consultation de la Cour Constitutionnelle, avait décidé de proroger de 6 mois le mandat des députés.

A l’époque, Dr Oumar Mariko, Président du Parti SADI et non moins député élu à Kolondiéba, avait décidé qu’au 31 décembre 2018, les députés du parti SADI allaient suspendre leur participation aux travaux du parlement, jusqu’à ce que le congrès du parti ne se prononce.

Aujourd’hui, c’est chose faite. Les députés SADI, en même temps que les députés de tous les autres partis politiques du Mali, resteront à l’Assemblée nationale pour occuper avec force leur fauteuil et jouer pleinement leur rôle dans la construction de la démocratie malienne. Ainsi, en a décidé le 24 mars 2019, le 5ème Congrès du parti SADI à Koutiala.

Pratiquement, la grande majorité des délégués, 825 sur 856 ont décidé dans un vote que les députés du parti SADI restent à l’Assemblée nationale. Seulement 8 délégués ont décidé de voter non et 22 se sont abstenus.

En définitive, la démocratie a prévalue dans la salle. Et, les partisans du départ des députés du parti SADI de l’Assemblée nationale, ont applaudi la victoire de la grande majorité des délégués qui ont opté pour qu’ils restent dans l’hémicycle.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.