Apaisement du climat social : Les conditions difficiles à remplir pour que l’UNTM accepte une trêve sociale

jeudi 9 janvier 2020

L’UNTM serait prête à l’observation d’une trêve sociale. Mais, pas à toutes les conditions. La précision a été faite par Yacouba Katilé, secrétaire général de l’Union nationale des travailleurs du Mali, dans un communiqué signé le 6 janvier 2020.

Le communiqué a d’abord rappelé que c’est dans une interview que le secrétaire général de l’UNTM a affirmé la disponibilité de sa Centrale à l’observation de la trêve, qu’elle considère comme une des options à la priorisation des intérêts de notre pays le Mali.

Et, de préciser que la trêve proposée par l’UNTM est dans l’intérêt suprême du Peuple Malien et vise à permettre à l’Etat de faire face aux exigences de mise en condition des Forces de défense nationale. Cependant, selon Yacouba katilé, ce n’est pas à toutes les conditions que l’UNTM acceptera une trêve sociale.

Il précise que pour que l’UNTM accepte une trêve sociale, il faut aussi une trêve à la violation des droits et des libertés reconnus aux citoyens, dont la liberté syndicale, le droit à un emploi, à une vie matérielle et morale décente.

Ensuite, il dira qu’une trêve sociale au sens de l’UNTM signifierait aussi une trêve à un train de vie ostentatoire de l’Etat, d’une catégorie de citoyens. Mieux, il a estimé que cette trêve ne saurait être synonyme d’une licence à l’acception vile des injustices sociales, des inégalités et discriminations.

Selon Yacouba Katilé, la trêve dont il est question à l’UNTM, si elle devait être observée, devra être une trêve générale pour la rédemption du pays, de la nation si importante pour la centrale syndicale historique.

Sur la base d’un tel communiqué, personne ne pourra dire que l’UNTM s’est engagée à une trêve sociale. Parce qu’il y a de forte chance que les exigences de la centrale syndicale ne puissent jamais être remplies. Et, dans ces conditions, aucune trêve ne sera possible, à analyser les propos de Yacouba Katilé.

Assane Koné

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav