Version imprimable de cet article Version imprimable | |

Aéroport de Bamako : Un nigérian arrêté avec 1000 grammes de cocaïne pure

jeudi 16 février 2017

Décidément si l’Office central des stupéfiants avait un peu plus de moyens, le Mali allait battre des records dans lutte contre la drogue. Pour cause : malgré les maigres moyens alloués à ce service, il ne se passe de mois sans qu’une de ses antennes ne mettent la main sur un ou des trafiquants de drogue. Pas plus tard que le 29 janvier 2017, les éléments de la Cellule aéroportuaire Anti Trafic, viennent de mettre le grappin sur un trafiquant qui transportait 1 kg de cocaïne pure dans ses intestins. Lisez le communiqué !
COMMUNIQUE DE PRESSE

Les éléments de la Cellule Aéroportuaire Anti Trafic Antenne de l’Office Central des Stupéfiants ont procédé le dimanche 29 janvier 2017 à 01 heures du matin à l’interpellation par ciblage d’une mule transportant de la cocaïne ingérée.

Le suspect de nationalité Nigériane, âgé d’une quarante neuf (49) ans, se disant homme d’affaire était en provenance de Sao Paulo au Brésil via Casablanca à bord de la Royale Air Maroc (RAM).

Le test effectué sur ses urines à sa descente de l’avion a réagi positivement.
C’est ainsi qu’il a été soumis à un interrogatoire dans les locaux de l’antenne de l’Office Central des Stupéfiants au cours duquel il reconnait avoir ingéré 66 boulettes de cocaïne et qu’il aurait perdu une quantité à l’escale au Maroc après un passage à la toilette.

Après une semaine d’observation, il a fini par expulser 60 boulettes de cocaïne pure au total, en neuf évacuations rectales.

A la pesée, les 60 boulettes recueillies avec emballage ont donné un poids total de 1 kilogramme.

Le suspect a été conduit devant le procureur du Pôle judiciaire Spécialisé.
Les enquêtes sont en cours.

Bamako, le 09 février 2017

Le Directeur,
Magistrat Lieutenant-colonel Adama TOUNKARA

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques