| |

AU DELÀ DU 27 FEVRIER 2022 : Le cadre d’échange des partis politiques veut une Transition neutre

mardi 8 février 2022

Le Cadre d’échange des partis politiques et regroupements de partis politiques pour une transition réussie exige au-delà du 27 février 2022, la mise en place d’une transition neutre avec un programme clair centré sur le renforcement de la sécurité sur l’ensemble du pays et le retour à l’ordre constitutionnel à travers l’organisation d’élections libres, démocratiques et transparentes.

La transition malienne doit en principe arriver à terme le 15 mars 2022. Dans un communiqué diffusé en milieu de semaine dernière, le cadre d’échange des partis politiques et regroupements de partis politiques pour une transition réussie a décliné sa position sur la fin programmée de la transition, qui devrait être sanctionnée par l’organisation de la présidentielle le 27 février 2022. Cette date devrait être suivie par la fin de la transition le 15 mars 2022. Puisque l’élection présidentielle n’aura pas lieu à la date promise, « le Cadre exige au-delà du 27 février 2022, la mise en place d’une transition neutre avec un programme clair centré sur le renforcement de la sécurité sur l’ensemble du pays et le retour à l’ordre constitutionnel à travers l’organisation d’élections libres, démocratiques et transparentes ». Aussi, le cadre, dit « prendre acte de la mise en place par le Gouvernement de deux Commissions (une Technique et une politique) mais rejette l’exclusion des partis politiques. Le Cadre fait remarquer que le vrai sujet demeure la proposition d’un calendrier réaliste et crédible pour le retour rapide à un ordre constitutionnel normal.

Le Cadre regrette aussi, que le gouvernement de la transition ait œuvré à mettre l’ensemble des acteurs politiques et ceux de la société civile devant le fait accompli d’une proposition de prolongation sans limite du délai de la transition, en ne montrant aucune action concrète dans le sens de la sortie de la transition. Le Cadre signale que la proposition d’une prolongation de cinq ans participe d’une volonté manifeste de confiscation du pouvoir.

Sur ce sujet, le Cadre exige, en vue de poursuivre les négociations avec la Cédéao, son implication pleine et entière à cette nouvelle démarche pour un large consensus national, en vue de la levée rapide des sanctions et le retour du Mali dans le concert des nations.

Djibril Diallo
ARC EN CIEL

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Réactions

  • C’est bien dommage qu’en 2022, il existe toujours des africains qui n’ont pas compris le jeu des pilleurs de l’Afrique. De ce cadre d’échange, partira un front que le colon exploitera de concert avec les africains eux-mêmes pour mettre à rude épreuve la Transition malienne et peut-être même les chasser du pouvoir.
    Ensuite, ça sera le retour à la case départ pour longtemps. Le Mali restera sous la domination française et la France continuera à exploiter ses richesses et à travailler à vous maintenir dans votre misère et cela pour longtemps, en attendant qu’un autre visionnaire ou un groupe de visionnaires se pointent encore à l’horizon pour qu’ils refassent la même chose, puisque vous ne connaissez pas réfléchir par vous-mêmes.
    Le Peuple malien était sur la bonne voie et toute l’Afrique (à part les complices des pilleurs) vous encourageait à suivre la voie pour vous extirper de l’emprise du colonisateur. Mais hélas, comme d’habitude, il y a toujours des africains qui ne pensent qu’à leur panse.
    Allez-y seulement, 2100 vous trouvera toujours dans la misère.
    Suivez les blancs, ils vous induiront en erreur et ils prépareront le terrain pour vous coloniser jusqu’en l’an 3000.
    QUELLE DOULEUR POUR L’AFRIQUE ?

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Mots-clés : menunav