• Votre Journal en ligne Contact
  • Les Plus lus

    Force conjointe du G5 Sahel : Prévention et à traitement des violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire, à l’ordre du jour

    La Minusma, l’OHCHR, le G5 Sahel et l’UE, se sont donnés la main pour renforcer les capacités de la Force conjointe du G5 Sahel en matière de prévention et à traitement des violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire. Communiqué de

    Transhumance dans les groupes armés : Des éléments du Gatia trouvent refuge au HCUA

    Décidément, le Mali vit à l’heure des démissions. « Je démissionne de ce machin pour aller adhérer à cet autre machin », est désormais devenu une litanie familière aux maliens. La pratique jusque-là réservée au politicien, vient de gagner les mouvements armés au

    Mouvement ON A TOUT COMPRIS « Waati Sera » : « Nous ne sommes point des extrémistes »

    « Nous ne sommes point des extrémistes, nous estimons que nos interrogations à l’endroit de la diplomatie française et notre appel au respect des valeurs républicaines méritent des réponses idoines de la part de la France. Donc, c’est une façon à nous, d’exprimer

    Version imprimable de cet article Version imprimable | |

    7ème Journée des Banques et établissements financiers : L’APBEF au chevet des entreprises du Mali

    mardi 9 mai 2017 , par Assane Koné

    « Financement bancaire des entreprises au Mali : défis et opportunités » sera au cœur des échanges à l’occasion de la 7e édition des Journées des banques et établissements financiers dont le lancement a eu lieu lundi 8 mai 2017 au siège de l’APBEF.

    Après six éditions bien réussies, la 7e Journée des banques et établissements financiers du Mali se tiendra du 12 au 13 mai au Palais des Sports de Bamako. L’information a été livrée le lundi 8 mai 2017 au siège de l’institution par le président de l’Association des professionnelles des banques et établissements financiers du Mali, Moussa Alassane Diallo, non moins PDG de la BNDA. Pour la circonstance, M. Diallo était entouré par des membres du bureau de l’APBEF et des chargés de communication des banques partenaires.

    La journée bancaire est un espace de promotion et de vulgarisation des produits et services bancaires, d’information, de sensibilisation et d’éducation financière de la population ainsi que la promotion de la bancarisation de l’économie, elle aura pour thème : " le financement bancaire des entreprises au Mali : défis et opportunité et la gouvernance de la monétique régionale : les relations bancaires et le Gim-Uemoa".

    La rencontre a été l’occasion pour le PDG de la BNDA de revenir sur les raisons du thème principal : « le financement bancaire des entreprises au Mali : défis et opportunité". M Diallo a également mis l’accent sur les efforts déployés par les institutions bancaires « pour booster les investissements au Mali".

    Trois temps forts marqueront ces journées. Il s’agit de la tenue d’un Salon du banquier, des conférences-débats et une soirée gala. Le salon qui aura comme cadre le Palais des sports de Bamako permettra aux banques d’exposer et de faire connaître leurs produits, d’être en contact avec les populations.

    Pour la soirée gala, il est prévu la remise de trophées aux personnalités de l’administration publique, privée et au secteur privé qui se sont distingués dans les domaines du commerce, des métiers et investissements privés.

    La conférence-débats, aux dires du président Diallo, sera animée par d’éminents conférenciers notamment le ministre des Investissements, Konimba Sidibé. Elle sera l’occasion pour les participants de s’imprégner des efforts fournis par les institutions bancaires dans le financement des différents projets "parce que les banques sont accusées de ne pas financer l’économie".

    Pour M. Diallo, le secteur bancaire est en train de progresser avec le développement du réseau et avec le développement monétique. "Aujourd’hui, nous sommes des banques citoyennes au service de la population, des banques qui sont là pour la diffusion des services bancaires et des produits financiers, exclusivement dans l’intérêt des populations maliennes", dit-il.

    Moussa Alassane Diallo s’est félicité de l’initiative de l’APBEF d’organiser les Journées. "Lesquelles Journées sont en train d’être imitées par les APBEF des autres pays de l’Uémoa. Nous entendons assurer la pérennité de la manifestation", a souligné M. Diallo.

    A.S.

    Assane Koné

    Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

    Un message, un commentaire ?

    Qui êtes-vous ?

    Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

    Ajoutez votre commentaire ici
    • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

    • Mots-clés : menunav

    Annonce