Version imprimable de cet article Version imprimable | |

2ème tour de la Présidentielle : Harouna Sankaré apporte son soutien à IBK

vendredi 10 août 2018

Après avoir attendu la proclamation des résultats définitifs par la Cour Constitutionnelle, le candidat du Mouvement Harouna 2018 a rendu publique le jeudi 9 août 2018 sa position pour le second tour du 12 août 2018. « Je donne mon soutien sans faille au Président sortant pour le second tour de l’élection du Président de la République », a-t-il déclaré le 9 août 2018, lors d’une conférence de presse.

Le candidat du Mouvement Harouna 2018, après avoir rappelé les efforts déployés par les organes en charges de l’organisation du scrutin, dira que le ministère de l’administration territoriale a proclamé les résultats provisoires du 1er tout du scrutin le vendredi 3 août 2018, donnant une longueur d’avance aux candidats IBK et Soumaila Cissé, classés respectivement 1er et 2ème.

Les contestations élevées contre les résultats provisoires par certains candidats, selon lui, ont été portées devant la Cour Constitutionnelle qui, le mercredi 8 août 2018, a rendu son verdict. Il a indiqué que les résultats proclamés par la haute juridiction donnent un taux de participation de 42,70% avec un score de 41,70% pour le candidat IBK et 17,78% pour le candidat Soumaila Cissé.

« Pour notre part nous sommes plus que satisfaits de notre score, nous en sommes fiers. C’est avant tout un mérite pour notre 1ère participation à une élection présidentielle », a-t-il déclaré. Pour cela, il a félicité et remercié ses compatriotes pour les voix qu’ils ont bien voulu démocratiquement lui accordées. « Il appartient donc aux autres candidats d’en faire autant. Toutes autres attitudes contestatrices, après le verdict de la Cour Constitutionnelle, seraient un affront au peuple souverain du Mali », a-t-il lancé. Avant de dire que le Mali d’hier et aujourd’hui comme celui de demain doit être rois au-dessus de tout.

« La situation sociopolitique et sécuritaire difficile datant de 2012 dont a hérité le Président sortant nous interpelle tous. Notre nation est menacée dans ses fondements légendaires : l’Unité dans la diversité. La souveraineté du pays est mise en cause. Malgré tout, de très grands efforts ont été fournis pour ramener la paix, la sécurité et la prospérité », a-t-il indiqué. Il dira que ces efforts doivent être poursuivis, soutenus et consolidés.

« Les défis pour reconstruire le Mali sont immenses, les enjeux sont énormes. Notre peuple qui aspire à la paix, au développement, à l’émergence économique et à la prospérité doit faire l’économie d’une crise postélectorale », a-t-il prévenu.

Par la voix de son candidat, le Mouvement Harouna 2018, à l’unanimité, décide d’apporter son soutien sans faille au candidat Ibrahim Boubacar Keita pour le second tour de l’élection présidentielle du 12 août 2018.

Le Mouvement Harouna 2018 a lancé un vibrant appel à ses militants, sympathisants et alliés de l’intérieur et de la diaspora à voter massivement pour le candidat de l’Alliance pour le Mali au second tours de l’élection du 12 août 2018.

Le Mouvement Harouna 2018 a invité la communauté internationale, les chefs religieux, coutumiers, traditionnels et l’ensemble de la classe politique à œuvrer au maintien et à la consolidation d’un climat post électoral apaisé, car sans nul doute, le Mali ne doit être ni la Lybie ni la Somalie.

« Le Mali n’a pas besoin de guerres fratricides, mais plutôt de notre commune bataille pour la paix et la prospérité. Votez et faites voter Ibrahim Boubacar Keita pour un Mali un et indivisible. Votez et faites voter IBK pour un Mali de paix et prospère », a-t-il déclaré.

Décidé plus que jamais à soutenir IBK, le candidat du Mouvement Harouna 2018 a prévu d’organiser le vendredi 10 août 2018, à Mopti un meeting de mobilisation en vue de sensibiliser la population de cette localité à voter pour IBK.

Bintou Coulibaly

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de

Projet de loi d’entente nationale : « Une menace pour la paix,… »

Quarante sept organisations de défense de droits humains dénoncent le projet de loi d’entente nationale. Elles considèrent le document comme « une menace pour la paix, la réconciliation et les droits des victimes au Mali ». Lisez l’intégralité du communiqué

COFOP : « La tentative… de prorogation du mandat des députés, constitue une violation…de notre Constitution »

« La tentative solitaire et méprisante de prorogation du mandat des députés, constitue une violation majeure de notre Constitution et entame de manière significative la démocratie et la crédibilité de notre pays », indique la Coalition des forces patriotiques