Version imprimable de cet article Version imprimable | |

1er tour de l’élection présidentielle à Yirimadio : Faible affluence des électeurs

dimanche 29 juillet 2018

Les votes dans le cadre du premier tour de l’élection présidentielle 2018, se sont déroulés, le dimanche 29 juillet 2018, sur toute l’étendue du territoire national. A Yirimadio dans la commune VI du district de Bamako, dans le centre de vote du groupe scolaire certains électeurs détenteurs de cartes d’électeurs n’ont pas pu voter. Leur nom ne figurait pas sur la liste d’émargement.

Zoumana Bagayogo, coordinateur du centre de vote du groupe scolaire de Yirimadio, a indiqué que les 29 bureaux de vote ont été ouverts à l’heure indiquée. Après vérification, il a confirmé que tous les scrutateurs étaient présents dans les bureaux de vote. Pour ce qui concerne les difficultés, il a souligné que certains électeurs se plaignaient de n’avoir pas pu voter. Selon lui, leur nom ne figure pas sur la liste d’émargement du bureau de vote, bien qu’ils étaient en possession de leur carte d’électeur et figuraient sur la liste affichée devant le bureau de vote. Dans l’incapacité de trouver une solution à ce genre de difficultés, il a mis l’accent sur le manque du matériel de vote. En ce qui concerne la participation des électeurs, il dira que les électeurs viennent à compte goutte et que l’influence n’est pas trop grande. Il a lancé un appel que chacun exécute correctement son travail.

« Mon nom est sur la liste qui est affiché à la porte, indiquant que je dois voter dans le bureau n°2. Mais mon nom ne figure pas sur la liste d’émargement dudit bureau », a déclaré l’un des électeurs, très motivé pour accomplir son devoir citoyen. Cet électeur a décidé de se retirer et de revenir dans l’espoir de trouver une solution à son problème, sûrement une simple omission.

Mohamed Sydi Sanogo, président du bureau N°16, a indiqué que 496 électeurs doivent voter dans son bureau et qu’à l’heure indiquée pour l’ouverture, tous les assesseurs étaient surplace. Et de dire que dans son bureau tout se déroule comme cela a été souhaité. « Aucune difficulté rencontrée, mais certains électeurs sont impatients de voter », a-t-il dit. Il est à noter que dans chaque centre, il est interdit de se présenter avec le téléphone dans les bureaux de vote. Chose incroyable, dans ce lieu d’autres se présentaient avec la carte NINA pour tenter de voter.

Bintou COULIBALY

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Plan International : « Le harcèlement sexuel est le plus grand danger auquel les filles sont confrontées dans les villes du monde entier »

(LONDRES) : Le harcèlement sexuel présente un risque majeur pour la sécurité des filles et des jeunes femmes dans le monde, selon une enquête réalisée auprès d’experts mondiaux dans 22 villes publiée aujourd’hui par Plan International, l’organisation œuvrant en

Paix et réconciliation au Mali : La Plateforme des femmes leaders joue sa partition

La Plateforme des femmes leaders au Mali a tenu le vendredi 31 août 2018 un point de presse dans la salle de conférence du Centre national de documentation et d’information sur la femme et l’enfant (CNDIFE). Lors de ce point de presse un communiqué a été lu

Travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou : La BDM-SA lance un Appel d’offres

La Banque de Développement du Mali lance un Appel d’Offres Ouvert entre des entreprises en règle vis-à-vis de la législation malienne pour la réalisation des travaux de réaménagement de la nouvelle Agence de Lafiabougou. Lisez l’avis d’Appel d’offres ouvert !