Version imprimable de cet article Version imprimable | |

130ème Séance du Conseil d’Administration de la BNDA : 462 milliards de Francs CFA pour booster l’économie malienne

vendredi 21 décembre 2018

La 130ème séance du Conseil d’Administration de la BNDA s’est tenue à Paris le lundi 17 Décembre 2018 au siège de la BTP Banque, une filiale du groupe Crédit Coopératif. A cette occasion, les administrateurs ont pris connaissance de la situation de la Banque au 31 octobre 2018 ainsi que l’atterrissage au 31 décembre 2018, examiné le projet de budget 2019, et d’autres documents relatifs à l’entrée en vigueur des circulaires depuis juillet 2018 ainsi que le rapport définitif sur la gouvernance de la Banque réalisé par un cabinet anglais permettant de comparer la BNDA à des Banques d’envergure internationale et aux bonnes pratiques.

S’agissant de la situation au 31 octobre 2018, les administrateurs ont félicité la Direction générale pour l’amélioration de la structure financière et des résultats. En effet, les objectifs d’octrois sont atteints à 96% à cette date et la collecte a progressé de plus de 28% par rapport au 31 décembre 2018. Le produit net bancaire PNB est en progression de 6,1% et le résultat avant impôt de plus de 9%.

190 milliards seront affectés au financement de l’agriculture en 2019

La BNDA a ainsi dépassé ses objectifs du Plan de Développement à Moyen Terme 2016-2020 avant échéance. Egalement, le projet de budget soumis et approuvé prévoit d’injecter 462,825 milliards de F CFA dans les divers segments de l’économie nationale. Une progression de 6% par rapport à l’exercice précédent pour tenir compte des objectifs d’amélioration de la qualité de la production et d’en assurer une plus grande sélectivité. Il importe de signaler que 190 milliards seront affectés au financement de l’agriculture en 2019. La banque prévoit de porter sa collecte à 332,6 milliards de FCFA auprès de ses clients en progression de 13%. Elle collectera davantage auprès des particuliers, des institutionnels et des PME-PMI.

La banque verte prévoit également d’investir 8 milliards pour démarrer les travaux d’extension de son siège, la rénovation de ses agences, le renforcement de la sécurité globale et l’amélioration du système informatique et monétique etc. Les frais généraux pour l’exercice 2019 sont estimés à 16,7 milliards de FCFA en progression de 9% par rapport aux réalisations estimées de décembre 2018. Le produit net bancaire devrait atteindre 39,6 milliards, soit 6% de plus que l’exercice 2018 et le coefficient d’exploitation restera à 48,9% en progression de 0,6%. Le résultat prévisionnel avant impôt de 13,4 milliards de F CFA au 31 décembre 2019 représentera 33% du PNB maintenant la BNDA dans la liste des rares banques sur le plan international à afficher ce genre de performance. Le résultat net attendu au 31 décembre 2019 se chiffre à F CFA 10,7 milliards. Le Conseil d’Administration a félicité et encouragé l’équipe de direction à persévérer dans l’amélioration de la productivité et de la profitabilité pour le bonheur de la clientèle.

Pour se conformer à ces dispositions règlementaires, le Conseil d’Administration de la BNDA a été renforcé aussi par la cooptation de trois administrateurs indépendants et la mise en place de comités spécialisés composés majoritairement d’administrateurs indépendants.

La charte, les statuts et règlements intérieurs de ces comités ont été adoptés par la 130ème séance du conseil d’administration. Le Directeur général, M. Souleymane WAIGALO, a indiqué que la Banque se rapprochera davantage de sa clientèle par la multiplication des représentations, l’installation de nouveaux guichets automatiques multiservices et le déploiement des autres services BNDA MOBILE. De nouveaux services à la carte seront proposés à des clients qui ont des besoins spécifiques.

Le président du Conseil d’Administration, M. Moussa Alassane DIALLO, a insisté sur le renforcement des capacités Il a instruit à la direction de tout mettre en œuvre pour adapter les compétences du personnel à l’évolution technologique et à améliorer leurs outils de travail. En retour le Directeur Général s’est engagé à faire de l’innovation technologique son cheval de bataille.

Cette 130ème session du Conseil d’Administration aura donc permis d’attester, à coup sûr, la solidité et la bonne dynamique de la banque verte.

Makanfing KONATE à Paris

Assane Koné

Assane Koné est juriste de formation. Journaliste depuis bientôt 20 ans, il traite plusieurs questions, notamment l’actualité, la politique et le social. Mais, il est aussi journaliste culturel.

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?

Pour afficher votre trombine avec votre message, enregistrez-la d’abord sur gravatar.com (gratuit et indolore) et n’oubliez pas d’indiquer votre adresse e-mail ici.

Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

  • Mots-clés : menunav

Les Plus lus

Vœux de nouvel AN 2019/ Aliou DIALLO, Président d’honneur de l’ADP-Maliba « Mettre le Mali au-dessus de tout »

« …Les réformes territoriales, administratives et politiques seront au cœur de l’agenda politique national. Si ces changements dans le fonctionnement, l’organisation et l’administration de l’état sont le seul fait de l’actuelle majorité au pouvoir, cela

EDUCATION SEXUELLE AU MALI : « Le… FARE condamne la méthode… du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible… »

« Le parti FARE condamne la méthode d’approche du gouvernement sur un sujet aussi délicat et sensible que celui-ci », indique un Communiqué du Parti FARE. Le parti FARE est vivement préoccupé par la tension sociale provoquée par le projet de manuel d’éducation

Agression du Journaliste Elhadji Hamidou Touré : Les Associations Faitières des journalistes réclament justice

« Cet incident intervient après de nombreuses agressions physiques et verbales à l’encontre des hommes de medias, s’ajoutant à la disparition depuis trois ans du confrère Birama Touré qui reste sans suite », indique la déclaration publiée. Lisez ! Déclaration de